Accueil > Sétif profond >

Le P/APC de Aïn Azel limogé

mardi 11 juillet 2006, écrit par : Kamel Benaiche, El Watan, mis en ligne par : Fares Rouibah

Le maire de Aïn Azel, chef-lieu de daïra situé à 52 km au sud-est de la capitale des Hauts-Plateaux, a été, dimanche, relevé de ses fonctions par le wali de Sétif.

Ce limogeage intervient suite à la condamnation de l’élu à trois mois de prison avec sursis pour faux et usage de faux. L’Assemblée communale de l’une des plus importantes municipalités de la wilaya, composée de 11 élus (5 indépendants, 4 FLN et 2 RND) doit désigner dans les prochaines heures le successeur du déchu issu d’une liste d’« indépendants ». Rappelons à toute fin utile que les ex-maires de Bir Haddada et Aïn Abassa, qui ont été condamnés dernièrement par la justice, ont fait l’objet de la même mesure.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus