Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Restructuration du RND à Sétif : Ouyahia redonne espoir aux militants marginalisés

vendredi 24 novembre 2006, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

Dans le cadre du programme de relance et de restructuration du parti, en prévision des échéances électorales inscrites en 2007, la venue du secrétaire général du RDN, Ahmed Ouyahia, jeudi dernier à Sétif, a regroupé dans une séance plutôt restreinte, cadres, membres du parti et quelques invités autour des questions liées aux affaires nationales ainsi qu’aux questions organiques propres à la vie du parti. « Je suis là pour vous écouter », a clamé du haut de sa tribune le numéro un de l’ex-parti majoritaire devant un auditoire attentif venu s’enquérir de l’état du Rassemblement en déconfiture depuis plus de trois années à Sétif.

Le problème de la marginalisation des cadres intellectuels du parti a été soulevé lors des débats et la situation de fermeture du bureau de wilaya et du bureau communal de Sétif a été décrite pour marquer le « marasme » que vit le parti de 2 000 adhérents et qui n’a « depuis 2002 connu aucune nouvelle adhésion ». Cela relève des aptitudes des élus, selon les intervenants qui dénoncent les agissements des responsables locaux, accusés d’« attentisme » et qui n’ont de ce fait « jamais fait partie de RND ». Une situation qui ne parait guère étrangère à Ouyahia qui remarque vite l’absence de quelques élus nationaux. Après avoir fait le compte des sénateurs et députés, il lança à la salle : « Où sont les autres élus nationaux ? » Une déclaration somme toute sereine mais qui redonne espoir aux cadres du parti qui ont souvent revendiqué la tenue de l’assemblée générale.

Le message de réhabilitation des militants du parti semble inscrit dans une stratégie de l’urgence adoptée par le RND afin de faire face à la concurrence des autres partis politiques dans des délais très courts, et inspirée de l’échec de l’actuel mandat. Si Ahmed Ouyahia avait tenu la veille une réunion à Annaba qui a regroupé 5 wilayas, la rencontre du jeudi a, en revanche, consacré l’importance particulière de Sétif dans le domaine des échéances électorales, relèvent certains observateurs insistant sur l’importance accordée par le secrétaire général aux doléances des intellectuels du parti appelés désormais à garantir la représentativité et la crédibilité du parti.

Samedi 25 Novembre 2006

Par Abdelhalim Benyelles


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus