Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le parc immobilier de Sétif s’agrandit

dimanche 14 janvier 2007, écrit par : Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

Durant ce premier semestre de 2007, plus de 8 000 logements, dont 5 000 sociaux participatifs seront distribués dans la wilaya de Sétif qui verra, pour la même période, le taux de couverture en gaz naturel passer de 40 à 51 %.

Le premier semestre de l’année 2007 verra l’attribution de quelque 2 100 logements sociaux dans la wilaya de Sétif. En effet, selon le directeur de l’Office de promotion et de gestion immobilière (Opgi) de Sétif, ce quota, dont la réalisation a été achevée, a été notifié aux commissions de daïra après leur réception par les services de l’office.
Les 2 100 unités ont été mises à la disposition des dites commissions à l’effet, après étude des dossiers et élaboration des enquêtes sociales et administratives, d’établir les listes des heureux bénéficiaires. Par ailleurs, il est attendu aussi, durant la même période, l’attribution de 1 000 logements dans le cadre de la location-vente AADL. Ces derniers sont répartis sur deux sites, El Eulma et Sétif, et enregistrent un retard significatif. Datant de 2002, ce quota a fait couler beaucoup d’encre, cependant, près de 5 000 logements, entrant dans le cadre de la réalisation de 25 000 unités sociaux participatifs dans la wilaya de Sétif, sont presque achevés. Les souscripteurs n’attendent plus que la réalisation de la viabilisation pour occuper leurs logements. Notons que ces logements ont été réalisés dans les délais tracés, quelquefois même avant. Il est attendu que l’État débloque durant le premier semestre de l’année en cours plus de 24 milliards de centimes pour les bénéficiaires du logement rural.

Rappelons que la wilaya de Sétif a bénéficié de 11 550 aides d’un montant global de 550 milliards, et ce, en plus du programme complémentaire entrant dans le cadre du développement des Hauts-Plateaux qui a touché 14 communes du sud de la wilaya, où 1 700 aides ont été débloquées d’un programme de 2 000 aides. Pour le gaz naturel, considéré comme parent pauvre du développement local dans les Hauts-Plateaux, “le gouvernement vient de donner son accord pour la réalisation de pas moins de 19 000 branchements de gaz naturel, dans les 14 communes situées au sud de la wilaya”, pour reprendre les propos du wali. Pour la concrétisation de ce projet, l’État a consacré une enveloppe de 320 milliards. Les communes de Taya, Tela, Beïda Bordj, Boutaleb, El Hamma et autres localités de ce programme bénéficieront de ce produit dans le cadre d’un programme des Hauts-Plateaux. Il est prévu, à la fin de ce programme, que le taux de couverture en gaz naturel, dans la wilaya de Sétif, passe de 51%, à la fin de l’année 2006, à plus de 80% d’ici à 2009. Rappelons que la couverture en gaz dans la wilaya de Sétif ne dépassait pas 40% à la fin de l’année 2004.

Les autorités locales accordent un intérêt particulier pour approvisionner en gaz les douars et les mechtas les plus reculés de la wilaya. Déjà, une bonne partie de ce programme a été réalisée, au grand bonheur des Sétifiens qui ont eu recours, pendant de longues années, aux moyens traditionnels pour le chauffage et la cuisine. Il est attendu aussi que les investisseurs soient nombreux pour contribuer à la création de postes d’emploi et à l’amélioration du niveau de vie des habitants de la région. Rappelons, enfin, que la fin de l’année 2006 a été marquée par la signature d’une convention entre la wilaya et Sonelgaz pour raccorder Amouchas, l’une des plus grandes communes de la wilaya.

Faouzi Senoussaoui, Liberté


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus