Accueil > Sétif profond >

Aïn Oulmène : Lutte contre l’analphabétisme

dimanche 12 juin 2005, écrit par : Boutebna N.

A voir la réalité du terrain, on peut avancer sans risques d’être contredit que la politique de la lutte contre l’analphabétisme n’est qu’un slogan du moins pour la région de Aïn Oulmène où l’on enregistre le taux le plus élevé d’illettrés.
Une vingtaine de femmes, de surcroît âgées, sont abandonnées à leur triste sort. Elles affrontent des difficultés dans un contexte dur et subissent les conséquences d’une prise en charge qui laisse à désirer. Absence totale d’outils pédagogiques et didactiques. Une maîtresse, vouée à son métier, continue de dispenser des cours au profit des apprenantes qui viennent même des dechras les plus éloignées. Affectée dans le cadre du filet social, elle a été remerciée par l’APC, il y a longtemps. « Nous cotisons, peu importe la somme que nous déboursons, pour nous instruire, rattraper le temps où l’on a été privées du savoir. Est-ce que l’Etat n’est pas conscient de l’intérêt de ce volet et de ses retombées sur la société ? », s’interrogea Kheira M. qui découvre le goût de la lecture à 66 ans, arborant à la fois un sourire intriguant et son cahier d’école. Elle semble nous lancer un message sans ambages :« J’ai relevé le défi en dépit... » Ces dames qui forcent le respect ne demandent aux autorités, à leur tête le wali, que la permanisation de leur enseignante ne serait-ce que dans le cadre d’un contrat APC pour qu’elle puisse se consacrer à sa tâche ô combien noble. La salle de cours relève de la maison de jeunes de Aïn Oulmène qui peine à répondre aux préoccupations de la classe juvénile faute de moyens. Le budget dérisoire de 100 000 DA alloué annuellement se passe de tout commentaire. Cette structure mérite, au vu des efforts qu’elle fournit pour vaincre l’analphabétisme, une attention particulière de la part des autorités.
El Watan


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus