Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Tourisme à Sétif : Les professionnels en conclave

lundi 26 mars 2007, écrit par : El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Les opérateurs du secteur du tourisme de la wilaya de Sétif se sont retrouvés dernièrement à l’hôtel El Hidhab pour remettre en activité leur association AOT (association des opérateurs du secteur du tourisme), en présence de représentants des directions du tourisme et de l’artisanat.

Cette association, qui a été agréée en décembre 2001, était un trait d’union entre les professionnels du tourisme, les agences de voyages et les établissements hôteliers. Au décès de son premier président, Gharzouli Rezki, l’association s’est un peu dispersée et ce, malgré les efforts de quelques membres du bureau qui ont continué à activer et à essayer de promouvoir le secteur. Cette mise en veille a duré jusqu’en 2007, date à laquelle les opérateurs du tourisme ont décidé de relancer une association capable de les représenter et de faire valoir leur créneau. Les membres de l’ancien bureau ont présenté leur bilan financier et moral. De ce rapport, il ressort que l’AOT , grâce à ses efforts, a réussi à faire entendre raison aux autorités en ce qui concerne la taxe de séjour, qui a été supprimée, et la taxe d’entretien, réduite de 50% par l’APC. L’association a aussi organisé et participé à de nombreux séminaires et journées de formation et d’information au niveau local et national.

L’association réunit 37 agences touristiques et 35 établissements hôteliers. Selon un hôtelier présent sur les lieux, 98% des hôtels de Sétif datent de l’époque coloniale et les nouveaux investissements datent de 4 ou 5 ans. La plupart de ces établissements, toujours selon les professionnels du secteur, sont victimes de la nouvelle réglementation régissant le secteur de l’hôtellerie. Les anciens hôtels comme les nouveaux, sont loin d’être en conformité avec les normes du ministère du Tourisme et beaucoup exerceraient sans agrément. Les vieilles bâtisses menacent ruine et pour de nombreuses nouvelles autres, les normes de construction n’ont pas été respectées ; d’ailleurs les habitations « dépassent » de quelques étages. Le classement, lui aussi, pour ceux qui en ont déjà bénéficié, n’est plus d’actualité. Une opération de reclassement du parc hôtelier, riche de plus de 700 chambres, s’effectuera entre juin et septembre 2007. Alors que la demande dans le secteur du tourisme connaît un bond formidable dans la wilaya, la profession tend à se clochardiser. Des établissements sont inaccessibles aux petites bourses set pour se renflouer, nombre d’entre eux sont devenus de vrais foyers de prostitution. Les agences de tourisme souffrent elles aussi d’une réglementation « non étudiée » et impossible à appliquer qui tend à mettre le métier en péril. Le cahier des charges imposé aux agences par le ministère des Affaires religieuses en est l’exemple parfait. L’élection du nouveau bureau de l’Association des opérateurs du secteur du tourisme s’est ensuite déroulée dans une entente parfaite. Les opérateurs ont tous souhaité œuvrer pour la promotion et le développement du secteur du tourisme dans la wilaya de Sétif et ce, pour l’intérêt de tous. Les portes de l’association restent ouvertes aux divers acteurs de ce secteur.

Nabil Lalmi, El Watan


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus