Accueil > Sétif profond >

Pluies diluviennes à El-Eulma

mardi 12 juin 2007, écrit par : Kamel Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Les pluies diluviennes qui se sont abattues dimanche en fin de journée sur la ville d’El Eulma, la deuxième agglomération de Sétif, ont engendré d’importants dégâts matériels. En une heure, la pluie a atteint dans certains endroits plus de 80 cm et a fait énormément peur aux habitants de l’ex-Saint- Arnaud, située à 27 km à l’est de Sétif. Devant l’ampleur des inondations qui ont touché de nombreux domiciles et des locaux commerciaux, sinistrés, d’autant que d’importantes quantités de marchandises ont été endommagées, le wali a dépêché une délégation conduite par le secrétaire général de la wilaya. Celle-ci a sur-le-champ constitué une cellule de crise devant apporter l’aide nécessaire aux plus touchés et évaluer les dégâts occasionnés par le déluge.

La crue des oueds Sareg, Araair et Djahidi, ayant fait 41 morts en 1981, a aggravé la situation. Une bonne partie des terres agricoles de Smara et Bazer Sakhra a été inondée, tout comme l’hôpital, la maternité et le marché. Les anciens quartiers Goutali, Bourefref, l’Abattoir, où sont érigées de vieilles bâtisses menaçant ruine, ont été les plus touchés. La crue a exacerbé la colère des habitants des lieux. Ces derniers se sont rassemblés devant le siège de la daïra pour exprimer leur mécontentement et leur ras-le-bol à l’encontre des responsables de la cité, qui ont oublié comme à l’accoutumée de prendre « soin » des avaloirs et bouches d’égouts, ce qui a dans une certaine mesure amplifié le désastre. Cette situation, qui a paralysé la circulation routière des heures durant, a fait deux blessés et des familles sans toit.

Kamel Beniaiche, El Watan


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus