Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Sétif fait sa toilette pour accueillir le Président

Des actions d’envergure qui confirment la rumeur
samedi 16 juin 2007, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

Trottoirs entièrement peints, routes rapiécées ou entièrement refaites par endroits, arbustes plantés et arrosés, éclairage réparé dans certains boulevards, murs badigeonnés, traçage des routes appliqué expressément, carrés de poubelles carrément nettoyés, tel est le décor qui prévaut ces derniers jours à Sétif. Certaines langues se félicitent de confirmer la rumeur qu’ils faisaient circuler déjà depuis quelques mois, car en fait, les citoyens jugent que le tableau qu’offre Sétif au bout d’une quinzaine de jours de labeur n’est guère impromptu. Même si la date de la visite du président de la République à Sétif n’est pas encore rendue officielle, ni même l’événement en lui-même, l’acuité des travaux rend l’itinéraire du cortège présidentiel presque prévisible.

En effet, le doigté des touches d’embellissement du centre urbain par certains endroits rend compte du circuit qui sera emprunté par le cortège du président Bouteflika les 19 et 20 juin prochains à Sétif. C’est du moins ce qui ressort de l’impression générale dégagée par l’ardeur que vit Sétif depuis le début du mois en cours. C’est le bain de foule qui est prévu vraisemblablement au niveau de l’artère principale de la ville, mais ce sont les haltes sur l’état d’avancement des projets liés au développement économique local qui retiendront sans doute l’attention du chef de l’Etat. Le quota des 25 000 logements LSP entrant dans le cadre du programme présidentiel 2005-2009, l’autoroute Est-Ouest qui concerne Sétif sur 75 km et l’investissement économique seront au menu de la délégation présidentielle. Si pour les 10 000 logements en chantier depuis 2005, aucun bénéficiaire n’a jusque-là été honoré, de même que pour le volet économique où les nouveaux investissements non encore enclenchés, retiendront une large part de la visite présidentielle, le chef de l’Exécutif de la wilaya n’a pas épargné, ces derniers jours, les remontrances à l’encontre du consortium japonais en charge du projet de l’autoroute dans un discours qui allie mise en garde et menaces.

Aucune information n’a filtré, mais il semble que le projet de l’autoroute prend du retard. Les citoyens eux, les prétendants à un toit depuis quelque temps, entrevoient que la même rigueur soit imprégnée au programme de construction présidentiel LSP, notamment dans la gestion des dossiers et du respect du coût du logement. L’on attend des mises en garde dans ce sens contre les entrepreneurs en charge du programme de construction pour l’application des textes régissant les logements destinés aux classes moyennes afin de les prémunir contre le diktat des spéculateurs de l’immobilier.

Bouteflika se rendra à cet endroit (Cité Hachemi)

Abdelhalim Benyelles, La Tribune


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus