Accueil > Sétif profond >

A Sétif, un taux de réussite de 53,73% et une distinction pour l’établissement pénitentiaire

samedi 7 juillet 2007, écrit par : Abdelhalim Benyelles, La Tribune, mis en ligne par : Boutebna N.

Exclusivement cette année, ce sont des dossiers de presse comportant toutes les statistiques inhérentes aux résultats ayant sanctionné le déroulement du baccalauréat de la session 2006-2007 qui méritent d’être signalés, conformément à la nouvelle démarche administrative annoncée par le directeur de l’éducation, dans le cadre de la réforme du système éducatif, prônant ainsi la politique de la transparence et du rapprochement du citoyen grâce à la mise en place d’une cellule de communication « active », mais aussi, malgré quelques résistances basées sur les passe-droits et les privilèges établis au niveau de l’immeuble de l’académie de Sétif depuis des années.

Certains « chanceux » ont eu accès aux résultats depuis déjà une semaine. Mais c’est jeudi 5 juillet, conformément à la déclaration ministérielle, que les résultats du baccalauréat de la session de cette année ont été affichés au niveau des différents établissements de la ville à partir de 10h, dans un climat neutre. L’information étant communiquée au préalable par l’opérateur de la téléphonie mobile Mobilis. Si le taux de réussite national de 53,27% est sensiblement en hausse eu égard aux 51% enregistrés l’année dernière, celui de cette année à Sétif a été jugé d’ailleurs satisfaisant.

En matière de chiffres officiels, c’est le lycée de Beni Fouda, situé dans la daïra de Beni Aziz, qui a enregistré le taux de réussite le plus élevé de la wilaya, 69,50%, détrônant ainsi les traditionnels lauréats de Sétif ; le lycée Kerouani et Malika Gaïd se positionnent à la tête des 56 lycées que compte la wilaya. Aussi, ces chiffres font apparaître un événement unique, à savoir la participation fort remarquée de l’établissement pénitentiaire où le taux de réussite de 37,93% a été jugé encourageant, alors que l’école privée Ennour de Sétif s’est contentée de la dernière position au classement final par établissement, avec un pourcentage « réprouvant » de 27,91%. Il est à remarquer, cependant, que la filière des lettres et langues étrangères a enregistré particulièrement cette année des résultats satisfaisants, 64,71%, comparativement à la filière scientifique qui n’a récolté que 33,64%.

C’est ainsi que les appréhensions des élèves, relevées au cours du déroulement des épreuves, se sont confirmées. Les sujets de mathématiques ont été jugés trop longs, alors que ceux de physique étaient inabordables.
Enfin, ce sont les filières technique, électronique, électrotechnique, mécanique, travaux publics, chimie et comptabilité qui se sont adjugé la palme honorifique de la session de cette année. A l’exemple de la filière de comptabilité qui a totalisé 75,90% du taux de réussite.

Abdelhalim Benyelles, La Tribune


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus