Accueil > Sétif profond >

Constructions illicites à Sétif : Opération de démolition tous azimuts

samedi 4 août 2007, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

“La justice a été saisie pour mettre fin aux constructions illicites dans la wilaya de Sétif”, tels sont les propos du wali de Sétif lors de sa dernière visite dans la commune de Sétif.
Le chef de l’exécutif a affirmé depuis la localité de Aïn Trik que les constructions illicites qui poussent comme des champignons dans plusieurs localités seront démolies. Chose tenue.
En effet, la wilaya, en application des décisions de justice a entamé il y a quelques jours une opération qui semble n’avoir rien d’une campagne. À Bir N’sa (El Hassi), à la sortie est de la ville de Sétif, les autorités compétentes ont démoli plusieurs constructions dont leurs “propriétaires” ne possédaient aucun papier. Résultat des courses, plusieurs familles dont 12 tunisiennes se sont retrouvées à la rue.
Depuis cette première étape, les propriétaires des constructions illicites à travers les quatre coins de la wilaya de Sétif, notamment dans les communes qui connaissent la propagation de ce phénomène, ont la peur au ventre. “Je n’ai jamais bénéficié de quoi que ce soit, je n’ai ni logement ni parcelle de terrain où loger ma femme et mes six enfants. Où vais-je aller ?” nous a confié un propriétaire d’un logement construit illicitement à Aïn Trik. “Au moment où des citoyens algériens comme nous ferment leurs logements ou les louent à 20 000 DA, nous n’avons rien eu. C’est injuste”, renchérit un autre.
Notons que la wilaya s’appuie pour cette démolition sur l’article 05/04 du mois d’août 2004, relative aux constructions illicites. Certains citoyens voient que certaines constructions datent de plusieurs années et leurs propriétaires n’ont pas où aller.

F. Senoussaoui, Liberté


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus