Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Feuille de route du nouveau maire

mercredi 26 septembre 2007, écrit par : K. Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Les élections municipales avancent à grandes enjambées. Les candidats affûtent leurs « armes », concoctent les menus de la propagande, qui sera vraisemblablement la copie conforme de l’édition 2002.

Intrigué par la débauche d’énergie d’un postulant qui descend de son piédestal ,en fréquentant, à nouveau, les copains du quartier et les autres concitoyens, perdus de vue cinq ans durant ; on s’est rapproché de ce prêcheur de la « bonne parole », rien que pour connaître ses intentions et motivations. Faisant de la transparence son credo, notre interlocuteur, briguant le très convoité « koursi »de premier magistrat de la capitale des Hauts-Plateaux, l’une des plus importantes et riches agglomérations, dévoile ses plans, « le poste de maire est synonyme de promotion sociale et de sortie de l’anonymat », souligne l’ancien et nouveau postulant qui adore, plus que tout, les premières rangées bien garnies de confiseries et pâtisseries, qui ajoutera : « Le koursi ne possédant aucune contre-indication m’exemptera des lourdes et onéreuses charges de mon logement, qui sera loué au prix fort. Je serai, cinq années durant, affranchi des redevances et augmentations de l’électricité, du téléphone (aussi bien le fixe que le mobile) et du gasoil, sachant que je vais bénéficier d’un véhicule, exclusivement au service de ma petite famille qui n’aura, pour un long bail, plus de problème d’eau, car le logement de fonction est doté d’une bâche à eau connectée à Aïn El fouara ». Il soulignera, en outre, qu’il ne voulait pas rendre public les autres dividendes (une deuxième paye, des cadeaux, des voyages…) relatives au poste. Désirant en savoir un peu plus sur le contenu de sa feuille de route, devant lui garantir le succès escompté par la famille, les potes, « lahbab » de circonstance, ainsi que les copines, oui les copines, notre bonhomme déclare sans ambages : « Respectueux de l’échelle des valeurs, et en bon serviteur, j’appliquerai toute les consignes et plans d’action balancés d’en haut. Et pour éviter les retraits de confiance, qui ont caractérisé le catastrophique et décevant mandat qui s’achève sur d’innombrables fausses notes, les 32 autres élus seront élevés au grade d’adjoint au maire, dotés de larges attributions et prérogatives. Concernant les affaires des citoyens, on en reparlera un jour… ».


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus