Accueil > Sétif profond >

Six cas de rage à Bousselam (Sétif)

vendredi 24 juin 2005, écrit par : Boutebna N.

Six cas de rage ont été enregistrés dans la commune de Bousselam, précisément au village Tizguine. Les victimes, apprend-on de sources hospitalières, ont subi les morsures d’un chien enragé qui a semé la panique au sein des villageois, avant de le retrouver mort. Les analyses effectuées sur le cadavre du canidé ont confirmé son atteinte de la rage. Les responsables de l’APC de Bousselam vont entamer, dans les jours à venir, une campagne d’éradication des chiens errants, principal vecteur de la rage.
Première album du groupe Ifsan
Le groupe Ifsan vient de faire paraître son premier album, intitulé L’euro, aux éditions Médias+. Les membres du groupe, les deux cousins Zahir et Amar, de la commune de Bousselam, ont eu le mérite de briser la chape de plomb qui pesait sur la scène artistique de la région, il y a déjà des années. L’euro, trait un phénomène qui ne peut être négligé, à savoir l’émergence d’une classe sociale qui échappe en partie aux effets de la crise économique qui sévit dans le pays. Cette frange de la société qui possède des revenus en devises, ou “l’argent des émigrés”, a favorisé la formation d’un fossé de plus en plus large entre eux et les pauvres citoyens. Achhal ardjigh, Levhar... sont d’autres cris d’une jeunesse désemparée et fragilisée par l’attente d’un changement qui n’arrive toujours pas. Ak mirham rebbi a yemmaest quant à lui un fervent hommage rendu par un orphelin à sa mère disparue. En fin, Afkasen afoussim ou (donne-leur ta main) chantée aux rythmes du folklore kabyle, est la lueur de joie et d’espoir de cet album, marqué du sceau de la complainte.

DJ. Farouk

Le Soir d’Algérie


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus