Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Un pôle universitaire en devenir

samedi 5 janvier 2008, écrit par : Info Soir, mis en ligne par : Boutebna N.

Les projets en cours de réalisation au niveau des deux pôles universitaires de Sétif ont permis la création de 1 817 postes de travail.

Le secteur de l’enseignement supérieur a enregistré en 2007 dans la wilaya de Sétif, un bond remarquable à la faveur notamment de la livraison de plusieurs réalisations permettant à la capitale des Hauts-Plateaux de figurer parmi les plus grandes villes universitaires du pays.

Le secteur vient ainsi grâce aux différents programmes de développement consentis pour la wilaya, de porter sa capacité d’accueil à 50 000 places pédagogiques, contre 40 000 en 2006. C’est surtout au niveau du second pôle d’El-Bez (à l’ouest de la ville) que l’effort est le plus important avec la réception d’infrastructures pour les étudiants en sciences, lettres et sciences sociales. Ces nouvelles réalisations, financées à hauteur de 1,6 milliard de dinars, comportent 12 amphithéâtres, 58 salles de cours, 14 laboratoires, 2 salles polyvalentes, 2 autres pour l’informatique et 1 bibliothèque centrale. L’année 2007 a également été marquée par l’inauguration du nouveau siège du rectorat dont les travaux ont nécessité 325 millions de dinars, ainsi que d’un grand auditorium de 600 places. S’agissant de l’hébergement, une résidence universitaire de 2 500 lits et un restaurant de 500 couverts ont été également réceptionnés sur le même site d’El-Bez durant l’année écoulée. Le troisième pôle universitaire de Sétif, en construction à l’Est de la ville a vu, de son côté, le lancement de nombreuses infrastructures dont 10 000 nouvelles places pédagogiques pour les étudiants en lettres, langues étrangères, sciences humaines et sociales, sciences de l’information et de la communication, ainsi qu’en électronique. Sept résidences universitaires totalisant 14 000 lits complètent les projets lancés au niveau du troisième pôle qui a nécessité une enveloppe de 6,6 milliards de dinars et dont la réception est prévue au début de la prochaine rentrée universitaire. Selon les responsables locaux du secteur, les projets en cours de réalisation au niveau des deux pôles universitaires de Sétif ont permis la création de 1 817 postes de travail et permettront d’améliorer les capacités et conditions d’accueil des étudiants, notamment ceux des wilayas limitrophes (Béjaïa, Bordj Bou-Arréridj, Mila et M’sila). L’année universitaire 2006-2007 avait été marquée, dans la wilaya de Sétif, par la remise de 5 500 diplômes en graduation dans les différentes filières, tandis que 130 étudiants avaient soutenu des thèses de magistère et 39 autres des mémoires de doctorat d’Etat. Quinze encadreurs pédagogiques avaient été également promus en 2007 au grade de professeur d’enseignement supérieur, rappelle-t-on.

R. L. /Agences


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus