Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le projet de tramway à un stade avancé

mercredi 26 mars 2008, écrit par : R. L. / APS, mis en ligne par : Boutebna N.

L’étude du projet du tramway est à un « stade avancé », et c’est le bureau d’études franco-belge qui est en charge de ce projet.

Prévu pour entrer en service en 2015, le tramway de Sétif figure parmi les projets structurants les plus importants de la capitale des Hauts-Plateaux eu égard à l’impact qu’aura ce moyen de transport sur la fluidité de la circulation urbaine et les déplacements des habitants d’une ville dont l’expansion est effrénée.

Les concepteurs du tramway prévoient, dans leurs études, un tracé qui touchera aussi bien le centre-ville où la densité de la population est des plus importantes, que les zones périphériques de la cité. Les rames de 45 mètres de long, et qui circuleront à une « vitesse commerciale » de 19 km/heure en moyenne, auront, selon les explications fournies par le bureau d’études, une capacité de transport de 50 000 passagers par heure.

L’étude préliminaire présentée lundi « pour enrichissement et approbation », prévoit un tracé subdivisé en trois lignes dont la première constituera « l’épine dorsale » du parcours puisqu’elle desservira les quartiers denses en population de l’est de la ville avant de rejoindre le pôle universitaire d’El-Bez (ouest de Sétif). La deuxième ligne reliera, pour sa part, le 3e pôle universitaire, à l’est, les quartiers à forte densité de population en cours de réalisation au nord-est de la ville et les cités situées en zone Sud « avec une correspondance qui permettra d’assurer une liaison interuniversitaire ». D’une longueur de 8,7 km, la 3e ligne reliera le futur centre urbain de Gaoua au centre-ville où est concentré le plus gros des administrations et des services.
Le wali a souligné, lors de cette rencontre, la nécessité de prendre en considération les grands pôles de développement en cours de réalisation comme les deux nouveaux pôles universitaires, ainsi que le pôle sportif et les nouvelles cités d’habitation en cours ou en voie de réalisation.

Le chef de l’exécutif de la wilaya a également mis l’accent sur la nécessité d’éviter la fontaine de Aïn El-Fouara « qui fait partie du patrimoine bâti de la ville » et a appelé à organiser, à la veille du lancement des travaux de réalisation, une grande opération « Portes ouvertes sur le tramway » pour informer le public et le sensibiliser autour de ce projet dont les études de faisabilité avaient été lancées au mois de septembres dernier, rappelle-t-on.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus