Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

À l’arrêt depuis des années : La tour El Ali aux enchères publiques

mercredi 28 mai 2008, écrit par : L. Hammachi, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

e feuilleton de la tour El Ali connaîtra bientôt son épilogue et entrera dans sa phase finale après que les autorités locales ont enfin décidé d’agir et de mettre fin à la situation d’abandon de cette infrastructure.

Selon des sources dignes de foi, un avis de vente aux enchères publiques sur soumissions cachetées sera publié dans les prochains jours dans les quotidiens nationaux, et la direction des Domaines de la wilaya, agissant au nom et pour le compte de la CNEP Banque prendra en charge l’opération de vente. Cet immense squelette d’immeuble, dont le chantier est à l’arrêt depuis des années, est composé de deux sous-sols, un rez-de-chaussée et quatre niveaux formant une assise à partir de laquelle émergent deux tours A et B, la première de 13 étages et la deuxième de 12, couvrant une surface totale bâtie de 59 614 m2 édifiées sur une parcelle de terre d’une superficie de 8 052 m2, destinée à un usage multifonctionnel (hôtellerie, centre d’affaires…) Rappelons que le bailleur de fonds du projet n’est autre que la CNEP Banque, et le maître d’ouvrage, délégué depuis 1998, est la CNEP Immo, héritière de l’ex-SPIE restructurée. L’idée du projet Sétif El Ali a vu le jour au niveau de la direction de la CNEP lorsque le terrain actuel a été mis en adjudication par l’ APC de Sétif en 1993. Le terrain, s’étalant sur une superficie de 8 052 m2, a été acquis au prix de 28,182 MDA (millions), ce qui donne un coût d’environ 3 500 DA le mètre carré ; prix maximum d’acquisition à l’époque en référence au texte relatif au prix de cession des terrains par les Domaines. Le prix était raisonnable vu l’endroit où se trouve le terrain. Celui-ci est délimité par la crèche et le musée au nord, la piscine municipale à l’est, la rue du 8 Novembre 1971 au sud et le parc d’attractions à l’ouest. Sa proximité des institutions publiques, à savoir siège de la wilaya, hôtel des finances, APC, la cité financière, etc. et son implantation dans le périmètre du parc d’attractions, lui confèrent cette place de choix. Par rapport aux multiples avantages que présente ce site, il a été donc décidé que cette infrastructure comporterait 156 logements promotionnels et un grand centre commercial dans les niveaux inférieurs, avec le sous-sol entièrement réservé aux parkings. Une bâche à eau est prévue à un niveau plus bas -5,00 m, ainsi qu’une centrale de climatisation. Le niveau semi- enterré comporte une partie pour les parkings, et l’autre partie (donnant sur la rue) est prévue pour des activités commerciales tels que taxiphones, tabacs et journaux, et un jet d’eau. Quant au rez-de-chaussée, il abritera le centre commercial, avec le 1er étage qui sera un espace pour une cafétéria et un restaurant avec terrasse et un grand magasin pour habillement. Au 2e étage, il est prévu 2 salles de cinéma, des salles de jeux et de sports et 2 cafétérias avec terrasse. Les étages restants seront occupés par des logements haut standing (studios, appartements F3 à F6 et duplex). Au dernier étage se trouvera la bâche à eau contre incendie. Les Sétifiens attendent avec impatience le nouvel acquéreur de l’immeuble, unique en son genre à Sétif, et occupant un site plus que stratégique. Que va-t-il en sortir ?


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus