Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

L’éclairage public fait défaut depuis plus d’une semaine

Une cité dans le noir
lundi 16 juin 2008, écrit par : Farès. R., Sétif.Info, mis en ligne par : Nabil Foudi

ne partie de la cité des 500 logements (ex-ferraille) se trouve depuis pratiquement une semaine dans le noir le plus total.

En effet, après plusieurs travaux qu’a connu cette cité durant l’année dernière et qui ont touché principalement la réfection des routes et autres la restauration de l’éclairage public et l’assainissement des réseaux des eaux usées, voila que le scenario se répète depuis quelques jours avec cette coupure de courant qu’enregistre une partie de cette région de la ville connu pour être l’une des anciennes cités de la capitale des Hauts Plateaux. A cet effet, plusieurs citoyens habitant ce quartier ont pris attache avec notre journal pour lancer un appel aux services compétents pour intervenir et rétablir le courant électrique sachant qu’on est à la veille des grandes vacances ce qui pourra constituer un handicap pour la circulation des personnes. Nos interlocuteurs ont par ailleurs ajouté qu’ils souhaitent que les services de la municipalité de Sétif s’impliquent davantage pour la protection de l’environnement à quelques encablures de la période des grandes chaleurs ou le risque des maladies augmente à grande échelle dû notamment à la mauvaise conservation. En effet, pour Farid K, un commerçant dans son état, estimant qu’il est préférable que les services de l’hygiène installe des bennes d’ordure à chaque coin de la cité pour éviter la multiplication des ‘’petites décharges’’ et autres les nids de poules qui poussent comme des champignons au niveau de cette cité.

Pour étaler ses dires, il nous ramène dans un endroit ou un amas d’ordure est entassé alors qu’en face il existe de nombreux commerces ouverts présentant leur produit fruits et légumes, pain, viande et autre. Enfin, en dépit des opérations d’abattage des chiens errants entrepris par la commune de Sétif, il reste néanmoins que la présence des chantiers aux alentours de la cité a accroit le nombre des canidés lesquels une fois la nuit tombe c’est leur loi qui s’érige au grande désappointement de la population. Alors a bon entendeur.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus