Accueil > Sétif profond >

Sécurité routière à Sétif : 38 accidents en quinze jours

lundi 22 septembre 2008, écrit par : M. Ben Mohamed, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

es services de la gendarmerie nationale de la wilaya de Sétif ont enregistré, durant la 1ère quinzaine du mois du Ramadhan, 38 accidents de la circulation sur les différentes routes de la wilaya.

Cinq morts et 57 blessés ont été dénombrés. A cela s’ajoute la saisie, depuis le début de l’année, de 42 véhicules dont les documents sont falsifiés, nous a appris, lors du point de presse qu’il a animé dans la journée d’avant-hier, le commandant Mounir Bechainia, commandant de la brigade de la sécurité routière de Sétif. Cette rencontre avec la corporation de l’information s’est tenue à l’occasion de la journée de sensibilisation sur la prévention des accidents de la circulation, dont le slogan est « Un jour sans accidents ». Des moyens humains et matériels énormes ont été mobilisés pour cette campagne pour sensibiliser le citoyen, usager de la route, au danger que peut entraîner le non-respect du code de la route et éluder le terrorisme routier qui récolte au quotidien des dizaines de victimes. Cette campagne mettra en avant et définira les moyens de répression des automobilistes non respectueux du code.

Dans un bilan de la brigade de la sécurité routière de Sétif pour la 1ère moitié du mois sacré, le commandant Bechainia a dévoilé que ses éléments ont pu, à travers toutes les voies de la wilaya, relever plus de 300 infractions commises par des automobilistes. Ces derniers se sont vus retirer leurs permis de conduire. En première position, vient l’excès de vitesse, surtout peu de temps avant l’appel à la rupture du jeun, suivi par le non-port de la ceinture de sécurité, le non-respect de la signalisation, l’usage du téléphone portable au volant et autres… Le commandant Mounir Bechainia ajoute que l’activité de ses éléments, durant le 2e trimestre de l’année en cours, a permis la saisie de marchandises d’une valeur de 42 millions de dinars, ainsi que d’un pécule de 470 000 Euros. Il convient de signaler que la wilaya de Sétif constitue un point important sur l’axe économique national et un pont entre l’est du pays et la capitale, avec un réseau routier de plus de 600 km, avec plus de 200 km de chemins communaux et de wilaya. La circulation y est très dense et classe Oum El Bouaghi parmi les leaders des wilayas en matière d’accidents de la circulation.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus