Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Ces matchs de tous les problèmes

dimanche 28 septembre 2008, écrit par : Nabil Lalmi, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Les gens habitant les alentours du stade du 8 mai 1945 se plaignent et protestent avec force. A chaque rencontre de football, surtout celles qui opposent l’ESS locale à une autre équipe, c’est la peur et la panique générale.

D’abord ce sont les forces de police qui débarquent en force, et qui parfois, par excès, empêchent même les gens de rentrer chez eux, ensuite ce sont les hordes de supporters qui arrivent sur la place et comme toute horde qui se respecte, elle se fait entendre. Dans les maisons, autour du stade, c’est l’enfer, jour de match et l’on peut en entendre et en voir de toutes les couleurs. L’usage des boules Quilès n’étant pas usité à Sétif, bonjour les dégâts. Un peu plus, dans les quartiers alentour, c’est la débandade totale, toute la marmaille, tous les voyous, tous les oisifs se transforment en gardiens de parking et bonjour les dégâts.

Cela monte parfois jusqu’à la Pinède et aux Remparts et tout un chacun y met du sien, à 50 DA le véhicule, ça vaut le coup. L’aménagement d’un parking sur place ne serait-il pas plus simple, plus intelligent et plus rentable pour le stade ? L’après-match n’est pas plus agréable, surtout quand ce dernier commence à 22 heures 30, peu importe le résultat, la horde ne s’empêchera pas de mettre un peu de sel dans la soirée par quelques petites échauffourées et surtout des slogans à classer X…


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus