Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Des étudiants coupent la route

dimanche 5 octobre 2008, écrit par : Kamel Beniaiche, El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

a rentrée universitaire à Sétif a été marquée par des manifestations d’étudiants en médecine refusant de quitter la résidence universitaire des 1000 lits, qui doit désormais abriter les étudiantes en sciences sociales.

Les manifestants, qui ont refusé de rejoindre leur nouvelle résidence implantée au niveau du deuxième pôle d’El Bez, à côté de la nouvelle faculté de médecine, ont, vers 18h, barré la route à l’aide de lits et autres meubles. Alertés, les services de sécurité, qui se sont déplacés sur les lieux, n’ont pas eu de difficulté à maîtriser la situation et ouvrir la route de la cité de Tlydjen, fréquentée quotidiennement par des milliers de véhicules. L’on apprend que les services de sécurité vont ouvrir une enquête pour connaître les dessous de cette affaire.

Contacté par nos soins, un responsable de l’université a, sous le sceau de l’anonymat, condamné ces actes, en disant en substance : « Abîmer des biens publics et troubler l’ordre public pour de faux problèmes relève de l’irresponsabilité. Les auteurs des ces actes doivent répondre de leurs actions. »


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus