Accueil > Sétif profond >

Inondations à Aïn Oulmane : Une histoire de pont

mercredi 19 novembre 2008, écrit par : A. R. El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

es dernières inondations ont poussé les habitants du quartier de Lektarat, commune de Aïn Oulmène, au sud de Sétif, à engager une action de protestation.

Il s’agit du pont prévu à la construction, qui s’est transformé en mur déviant le cours des eaux de pluies vers les habitations, occasionnant ainsi des dégâts considérables à ces dernières. Pour la réalisation de ce projet, qui remonte à deux ans, il a été utilisé des canalisations de béton d’un diamètre de 60 cm, ce qui avait alors exaspéré les citoyens, qui avaient dénoncé l’anarchie ayant caractérisé l’ouvrage, en plus du non-respect des normes d’usage. Les canalisations en question, trop étroites, ne pouvaient contenir des quantités importantes d’eau.

Les dernières inondations ont mis à nu l’inefficacité de cet « ouvrage d’art », devenu barrage, servant à détourner le cours des eaux déboulant en trombes des montagnes de la région de Ouled Si Ahmed, toute proche, et qui, avec celles de oued Ouarmi, submergent les demeures. Cet état de chose a causé d’importantes pertes matérielles et provoqué la panique au sein de la population, poussant cette dernière à demander aux responsables de dépêcher une commission d’enquête devant procéder à des investigations au niveau de ce pont, voire peut-être en envisager la démolition et le remplacer par un nouveau, avant que ne survienne la catastrophe. Le P/APC de Aïn Oulmène a assuré, de son côté, que le climat de peur s’étant emparé de la région allait disparaître avec la réalisation d’un nouvel ouvrage d’importance devant relier Lektarat, l’hopital et Cherchoura. D’autres évoquent les chutes de pluie exceptionnelles, à l’origine d’inondations jamais enregistrées auparavant dans la région.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus