Accueil > Sétif profond >

Le marché de « Dubaï » d’El-Eulma, un calvaire pour les automobilistes

samedi 13 décembre 2008, écrit par : Boutebna N.

Le marché de Dubaï accueille, chaque jour que Dieu fait, des centaines de visiteurs à la recherche de produits « made in China », allant de l’électroménager, plomberie, quincaillerie, mobilier d’intérieur et de bureau, articles de sport, vaisselle, produits de nettoyage et désinfectants à la chaussure et autres babioles.

Bref, une grande foire du tout-venant. Très tôt le matin, des centaines de camions, voitures, cars et divers autres moyens de transport envahissent la ville, occupant tous les espaces disponibles allant jusqu’à fermer la circulation durant toute la journée. En effet, les divers commerces de quincaillerie, électricité, plomberie, installés tout le long de la rue principale, exposent leurs produits à même la chaussée, rendant ainsi la circulation très pénible pour les automobilistes se rendant à El-Eulma ou se dirigeant vers Sétif. Pour charger leurs marchandises, ces visiteurs d’un jour ne se gênent point à garer leurs camions en pleine rue. Les klaxons et autres cris ne les gênent nullement, continuant leur travail en toute tranquillité. Une situation aggravée par l’absence des services de sécurité. Le problème est de savoir qui autorise ces commerces à s’installer à l’entrée de la ville lui donnant le cachet de « souk » à grande échelle. En attendant que les autorités locales prennent des mesures pour éradiquer ce fléau, les malheureux automobilistes prennent leur mal en patience devant cette clochardisation de la ville.

Mostefa Djafar, Le Soir d’Algérie


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus