Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Accusé de falsification de documents officiels à Sétif

Un trafiquant condamné
mardi 23 décembre 2008, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

e tribunal criminel de Sétif vient de condamner le dénommé (B. AS.) à huit ans de prison ferme assortis d’une amende de 10 mille dinars. Il a été aussi privé de ses droits civiques pendant deux ans.

Le mis en cause, principal accusé dans cette affaire de trafic de cachets et sceaux officiels, falsification de documents officiels, de faux et usage de faux a été appréhendé le mois de mars de l’an 2007 par les éléments de la Gendarmerie nationale de Bougaâ. En effet, les éléments de la brigade de recherche ont agi sur informations fournies par des citoyens.

Après avoir arrêté (DH. T.) au niveau de l’APC de Bougaâ, les gendarmes ont pu récupérer une panoplie de cachets ronds confectionnés pour les utiliser dans les différentes opérations de falsification. Les enquêteurs ont, aussi, arrêté dix personnes pour faux et usage de faux.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus