Accueil > Sétif profond >

Ghoul veut accélérer les travaux de parachèvement

10 000 nouveaux postes pour l’autoroute Est-Ouest
dimanche 8 février 2009, écrit par : F. Senoussaoui, Liberté, mis en ligne par : Boutebna N.

e ministre des Travaux publics, M. Amar Ghoul a, lors d’une visite de travail et d’inspection qui l’a conduite dans la matinée d’hier dans la wilaya de Sétif, déclaré que tous les ouvrages d’art de l’autoroute Est-Ouest doivent être livrés avant la fin du mois de mars quant au tronçon de l’autoroute de 166 km qui traverse les wilayas de BBA, Sétif, Mila et Constantine et dont 75 kilomètres traversent le territoire de la capitale des Hauts-Plateaux, il sera ouvert à la circulation à la fin du mois de juillet. “Avec la décision de recruter 10 000 personnes pour la réalisation de l’autoroute Est-Ouest, nous sommes sûrs qu’une partie de l’autoroute qui sera opérationnelle au 1er semestre de l’an prochain, sera livrée avant les délais. Le planning a été tracé et le taux d’avancement est appréciable”, a déclaré M. Ghoul.

Signalons que, pour être au rendez-vous, le ministre a demandé de créer 10 000 nouveaux postes d’emploi selon les conditions de Cojaal et des sociétés chinoises qui comptent actuellement 20 000 postes d’emploi. Cette décision a été motivée par des perturbations dans la réalisation du projet du siècle. Ces dernières ont pour cause les intempéries des derniers mois. Selon des connaisseurs, le taux d’avancement réalisé durant les premiers mois de réalisation dans la wilaya de Sétif permettra de livrer le projet dans les délais fixés. Par ailleurs, le ministre a déclaré que dès l’achèvement de la réalisation de ce projet, les trente mille employés et ouvriers de l’autoroute seront redéployés pour la réalisation du programme de l’auto route des Hauts-Plateaux et des pénétrations au niveau de plusieurs wilayas. Pour le projet de l’autoroute de 100 kilomètres qui reliera Sétif au port de Djendjen, le ministre qui a plaidé pour ce projet qualifié de continental a affirmé lors d’un point de presse que dans le cadre des relations algéro-Italiennes les travaux de réalisation seront confiés à un groupe d’entreprises Italiennes.

L’attribution de ce projet continental, qui permettra non seulement de relier les deux villes mais, la Méditerranée à l’Afrique, et dont le coût n’est pas encore rendu public, sera annoncée incessamment.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus