Accueil > Sétif profond >

El-Eulma : Le nouveau marché à bestiaux en question

lundi 13 avril 2009, écrit par : Mostefa Djafar, Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

’APC d’El-Eulma vient de lancer les travaux du futur marché à bestiaux avec les travaux d’assainissement et de branchement d’eau potable. Il sera doté de multiples dépendances comme des toilettes publiques, une cafétéria, un restaurant, des parkings et garages.

Situé sur la RN5, entouré d’une zone résidentielle et du complexe olympique Messaoud-Zeghar, ce marché, un choix que ne partage pas la majorité des citoyens de la ville, qui lors de sa mise en fonction dégagera des odeurs insoutenables polluant tout l’environnement et portant atteinte à la propreté de la ville, serait dans un avenir très proche délocalisé une fois de plus.

Il y a quelques années, ce projet était prévu juste à côté de l’abattoir mais les terrains appartenant à des EAC ont incité les élus locaux à recourir à cette parcelle enclavée pour abriter le nouveau marché d’où le mécontentement des citoyens. Il est vrai que son adjudication est la principale ressource de la commune, loué pour plus de 12 milliards de centimes en plus des rentrées de l’abattoir de l’ordre de 1 à 2 milliards. Il est vrai aussi que la santé des citoyens et la renommée de la ville doivent prévaloir avant tout et les autorités locales seraient mieux inspirés à chercher un autre espace plus à même de recevoir un projet de cette envergure.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus