Accueil > Sétif profond >

Tourisme : Bientôt un salon international

mardi 5 mai 2009, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

ette manifestation vise à « faire connaître les potentialités d’investissement disponibles dans le domaine du tourisme en Algérie et en particulier dans la wilaya de Sétif ».

Le chef-lieu de la wilaya abritera du 7 au 11 juin prochain le 1er Salon international du tourisme, à l’initiative d’agences privées du secteur avec le soutien du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme, ont annoncé les organisateurs. Hadj Tahar Boulanouar, un des organisateurs, a souligné, lors d’une conférence de presse, que cette manifestation a pour but de : « faire connaître les potentialités d’investissement disponibles dans le domaine du tourisme en Algérie et en particulier dans la wilaya de Sétif ».

Selon lui, le secteur du tourisme constitue, de plus en plus, pour les pays économiquement avancés, « un enjeu économique de taille ». M. Boulanouar a ajouté que la wilaya de Sétif, qui se positionne comme « un pôle économique et commercial d’envergure nationale », est en mesure d’attirer de nombreux touristes au regard de son fort potentiel et de l’existence de sites de renommée mondiale.

Le 1er Salon international du tourisme (de Sétif), regroupera de nombreux opérateurs nationaux, dont des agences de tourisme, des représentants de chaînes hôtelières, des responsables de maisons de l’artisanat traditionnel, des gérants de stations thermales, d’agences de location de voitures et divers acteurs économiques.

Des représentants des chambres de commerce et d’industrie de plusieurs pays africains et européens, notamment la Turquie, le Liban, la Tunisie, le Maroc, l’Egypte, le Sénégal, l’Espagne et la France, prendront également part à ce salon, a ajouté la même source. En outre, le programme prévoit, des conférences-débats et des rencontres animées par des experts qui aborderont la question de l’investissement en Algérie, en insistant sur le rôle des différents acteurs appelés à redynamiser ce secteur dont l’intérêt est « capital » sur le plan économique, a-t-on indiqué de même source.
Selon M. Boulanouar, l’Algérie accueille, chaque année, un million de touristes issus essentiellement de la communauté nationale établie à l’étranger et seulement 350 000 touristes étrangers, alors qu’un million d’Algériens visite chaque année la Tunisie.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus