Accueil > Sétif profond >

Le tri sélectif : Une heureuse initiative à l’actif de l’APC de Bougaâ

dimanche 30 août 2009, écrit par : A Nedjar Sétif info, mis en ligne par : Boutebna N.

’inscrivant dans la perspective du développement et de la protection de l’environnement, l’APC de Bougaâ a entrepris tout récemment de doter tous les quartiers et les grandes cités de conteneurs à tris sélectifs pour la récupération des ordures ménagères. Ces conteneurs aux couleurs et design modernes se distinguent par leurs effets pratiques.

Ainsi, les citoyens auront à loisir de se libérer de la contrainte des vues hideuses des sacs d’ordures éventrés, nauséabonds et parsemés partout aux abords des lieux de vie.

Gageons que la population, première bénéficiaire de ces mesures, puisse adopter et respecter les nouvelles règles d’hygiène que la mairie doit développer encore plus par le concours et l’attachement des citoyens par une compagne de sensibilisation du comportement citoyen.

Après la réfection du réseau de distribution d’eau potable et l’entretien des routes qui avaient donné lieu une véritable protestèrent de la population, lassée par la longueur des délais de réalisations et des promesses non tenues, nous voici aux termes des réceptions de ces mêmes travaux.

La grandes agglomération de Nord de la Wilaya est un carrefours très dense des milieux ruraux et semi ruraux, dont sont issues 5 autres grandes Daïra. Commune mixte crée en 1880 sous le nom du Guergour (arrondissement de Bougie), Bougaâ a toujours été le grand parent pauvre dans la répartition des budgets. Si le centre urbain est de création relativement récente,1894,son influence sur la région s’était rapidement développé .Promise au rang de chef lieu de sous préfecture en 1956,Elle demeure l’une des rares Daïrat à ne pas avoir bénéficié d’un statut de rang qui lui aurait permis de se doter en infrastructures capables de répondre aux besoins des populations des régions montagneuses du nord qui lui sont toujours rattachés et surtout attachées malgré les nouveaux découpages administratifs.

La souffrance des milliers d’étudiants de ces régions pour rallier les instituts et les facultés situés au chef lieu de wilaya et autres universités commande à la création rapide d’un centre universitaire comme pour l’emploi ou il n’existe qu’un seul complexe de filature qui a vu ses effectifs s’effilocher ‘depuis la grandes crise du textile et de la grande offensive de produits « chintoc » dont les seules propriétés auraient été de tuer des milliers d’emplois nationaux.

Le tourisme thermal très actif durant la saison estivale, n’offre pas les centres d’hébergement adéquat .En dehors des complexes publics,et les quelques rares petites infrastructures hôtelières,l’hébergement s’effectue le plus souvent chez le citoyens moyennant quelques accommodement aux mépris des règles d’hygiènes et de santé élémentaires ,ce qui draine fort probablement les contingents de sujets d’épidémie de rougeole et d’autres atteintes. Ces mêmes infrastructures désertées l’hiver pourraient devenir de grands centres de préparations inter saison des équipes des différentes disciplines de sport de masses et de performances .

En attendant, l’émigration interne et à l’étranger demeurent les seules perspectives de soutiens aux familles en quête de vies honorables.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus