Accueil > Sétif profond >

Gare routière d’El-Eulma : un dépotoir

samedi 3 octobre 2009, écrit par : Mostefa Djafar , Le Soir d’Algérie, mis en ligne par : Boutebna N.

a gare routière, située en plein centre-ville, connaît ces derniers temps une grande activité.

Des milliers de voyageurs transitent quotidiennement par ce lieu vers les grandes destinations telles qu’Alger, Oran, Tamanrasset et autres grandes villes de l’est algérien en plus des autres comme la navette El Eulma-Sétif desservie par les bus et autocars et les différentes localités limitrophes des environs d’El-Eulma et des taxis en partance pour toutes les directions. C’est dire l’importance de cette gare routière gérée par la SNTV à travers quelques agents et qui lui apportent des gains substantiels pour leur stationnement. Malheureusement, cette structure qui renferme aussi des commerces, cafétéria, bureau de tabacs, fast-food, ADE et autres agences de tourisme se trouve dans un état lamentable du fait de l’absence d’entretien. En effet, la salle d’attente n’a pas reçu une goutte d’eau depuis des lustres. Les alentours et les quais sont dans une situation telle qu’on les comparerait à une décharge publique renfermant toutes sortes de détritus et autres marres d’eau nauséabondes sans que les responsables de cette structure ni l’APC, propriétaire des lieux, s’en inquiètent. Le service local de l’hygiène n’y a jamais mis les pieds ; même les alentours immédiats sont dans le même état. Malheureusement certains fast-foods n’hésitent pas à s’y installer et servir une clientèle à la recherche seulement de bas prix. Tout ceci est le lot du grand souk de Dubaï qui finalement a clochardisé toute la ville.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus