Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Le tramway avance

vendredi 16 octobre 2009, écrit par : F. Z. El Moudjahid, mis en ligne par : Boutebna N.

Le futur tramway de Sétif “avance”. C’est le moins que nous pouvons dire au vu des nombreuses rencontres qui ont réuni sur plusieurs étapes dans la cité de Aïn Fouara les responsables du ministère des Transports, représentés par ceux de l’entreprise du Métro d’Alger, ceux du bureau d’études franco-belge chargé de l’étude de faisabilité et les membres du comité de pilotage des grands projets de la wilaya de Sétif, présidé par le wali en personne.

Autant de travaux qui ont été marqués par quatre grandes réunions à Sétif, ne laissant rien au hasard quand à l’élaboration de cette étude de faisabilité, et qui viennent donc dans un cheminement de concrétisation régulier de ce projet d’être couronnées par l’attribution provisoire par l’entreprise du Métro d’Alger des études d’avant-projet détaillé, entre autres, au groupement-SAMAN".

Cette décision qui a fait, hier, l’objet d’une annonce sur la presse nationale à l’effet d’informer les entreprises soumissionnaires qui ont répondu à l’avis d’appel d’offres national et international des résultats de l’évaluation des offres techniques et financières, se veut être, indéniablement, un nouvel acquis dans l’avancée que connaît régulièrement ce grand projet structurant de la ville de Sétif.
En procédant à l’attribution de l’étude de l’avant-projet détaillé de la première grande ligne qui fait donc suite à l’adoption de l’étude de faisabilité après la levée de toutes les contraintes, le ministère des Transports, par le canal de l’entreprise du Métro d’Alger, vient ainsi de lancer de nouveaux jalons dans la réalisation d’un projet qui, dès son annonce, n’a pas été sans se traduire par un profond sentiment de satisfaction de la population du chef-lieu de cette grande wilaya du pays. Sur un terrain plat et à travers les larges boulevards de cette ville, cette étude du futur tramway de surface de Sétif qui roule de plus en plus vite, portera donc sur la réalisation d’une première ligne de 15 km qui traversera toute la ville de l’extrémité ouest, à partir du second pôle universitaire d’El Bez où sont, également, implantés la cité médicale et le nouveau pôle sportif, jusqu’à l’extrémité est pour être raccordé dans un schéma global à d’autres infrastructures non moins importantes. Ce premier axe qui est, en fait, le plus important départ, le trafic qu’il est appelé à couvrir et qui s’intègre dans une option globale de 3 lignes, sera doté sur toute sa longueur de 30 stations pour une capacité offerte de l’ordre de 5.000 voyageurs par heure et par sens avec une insertion fonctionnelle adaptées et des parcs relais qui permettront de mieux réguler le trafic routier au Centre-Ville.

Intervenant à la lumière des différents éléments qui ont marqué l’adoption de l’étude de faisabilité de ce grand projet, dont le coût d’investissement serait de l’ordre de 37 milliards de dinars, le wali, M. Bedoui Noureddine, qui se félicitera de la prise en charge par les acteurs concernés de l’ensemble des recommandations émises, ne manquera pas, lors de cette dernière réunion des trois parties, de prendre une série de décisions allant dans le sens de la préservation des espaces et autres réservations touchées par la réalisation du tramway de Sétif.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus