Accueil > Sétif profond >

Aïn Oulmène : Des manifestants bloquent la route

lundi 2 novembre 2009, écrit par : Farid ROUIBAH, Expression, mis en ligne par : Boutebna N.

e quartier populaire de Baïra relevant de la commune de Aïn Oulmène, à une soixantaine de km du chef-lieu de la wilaya de Sétif, a connu, avant-hier, un mouvement de protestation. Plusieurs dizaines de citoyens sont sortis dans la rue pour lancer un appel de détresse aux autorités locales lesquelles, selon les manifestants, continuent de faire la sourde oreille quant à la prise en charge de leurs problèmes.

Bloquant la route menant vers le Centre hospitaliser de Aïn Oulmane, les habitants de ce quartier qui ont barré la route avec des pneus enflammés, ont voulu, à travers cette sortie, attirer l’attention des élus locaux. « C’est le seul moyen d’attirer l’attention des élus », soutiennent les protestataires qui exigent la relance des travaux de réfection des routes.

Il a fallu l’intervention des services de l’ordre et des représentants de la commune de Aïn Oulmène pour que la foule se disperse avec la promesse, encore une, que leurs revendications seront prises en charge.
Par ailleurs, de l’autre côté de la capitale des Hauts-Plateaux, plus précisément au niveau de la localité d’Al Aydat, à quelques encablures du chef-lieu de la municipalité de Ksar Al Abtal, des élèves de différents paliers ont bloqué la RN 64 reliant la ville de Sétif à celle de Bordj Bou Arréridj. Ces chérubins dénoncent les difficultés auxquelles ils font face pour rejoindre leurs classes en l’absence de moyens de transport.
Ainsi, ils sont obligés de parcourir une dizaine de kilomètres à pied pour se rendre à l’école. Ce mouvement de protestation de deux heures a provoqué un embouteillage monstre. Le dénouement n’a eu lieu qu’après l’intervention du président de l’APC de Ksar Al Abtal et des gendarmes.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus