Accueil > Sétif profond >

Beni Aziz : La cité Bahbaha sans éclairage public

lundi 28 juin 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Dès la tombée de la nuit, les différents ruelles de la cité Bahbaha, dans la commune de Beni Aziz, plongent dans le noir où l’insécurité sévit toujours, et ce, dans l’indifférence totale des pouvoirs publics. Pourtant, les dangers qui guettent ces populations sont multiples.

Entre autres, la présence des chiens errants et autres animaux sauvages, et, bien sûr, de la fréquence des actes de vol et d’agressions nocturnes. “Durant la nuit, on ne voit même pas où mettre les pieds. Plus grave encore, on ne peut pas reconnaître les individus pour distinguer l’intrus du résident”, se plaint un habitant. D’autre part, il faut également signaler les actes de vandalisme commis par certains individus qui saccagent, à coups de cailloux, les lampadaires après chaque passage des services de la commune pour leur remplacement et ce au su et au vu de tout le monde.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus