Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Les services d’état civil submergés pour le 12S

mardi 31 août 2010, écrit par : Khalil.Hedna@setif.info, mis en ligne par : Boutebna N.

Malgré les différentes actions de réaménagement et l’intronisation de l’outil informatique dans la gestion afin d’améliorer ses prestations, le service de l’état civil de l’APC de Sétif reste soumis à une pression permanente à l’effet de l’affluence du public. Dès 8h du matin, les locaux de la commune sont assaillis et d’interminables chaînes se forment vite devant les guichets jusqu’à l’heure de fermeture des guichets.

Quotidiennement, les employés tentent de répondre à des centaines de citoyens dans une atmosphère pesante et tendue. Sur les lieux, le sentiment de mécontentement se lit sur tous les visages, tant chez le public que chez les employés. Pour la délivrance d’un simple extrait d’acte de naissance ou le certificat de résidence, parfois, le demandeur doit passer de longues heures avant d’atteindre le guichet. L’attente est pénible notamment pour les personnes âgées ou celles qui viennent de loin. On ne cesse de rouspéter devant les guichets, mettant en cause la lenteur des services de l’état civil à fournir cet acte de naissance dans les délais raisonnables et la situation se transforme assez souvent en colère qui explose fréquemment à la face d’un guichetier à qui l’on fait mille et un reproches. A l’origine de cet engouement, est la fameuse copie intégrale des actes de naissance (appelée aussi le n°12), indispensable pour la constitution des documents biométriques et autres dossiers administratifs et scolaires.

Toutes les solutions envisagées pour améliorer la situation ne peuvent venir à bout de ce calvaire car ce document qui est établi à partir du registre de l’état civil et non du livret de famille, ne peut être retiré qu’au niveau de la commune de naissance. Toutefois, on se demande pourquoi les administrations et autres structures exigent souvent le n°12, alors qu’un extrait d’acte de naissance (n°13) suffit. Il faut dire également que depuis l’avènement du passeport et de la carte d’identité biométriques, ces fameux documents administratifs (acte S12, certificat de résidence…), font l’objet d’une tension très vive dans toutes les mairies, surtout celles des grandes villes.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus