Accueil > Sétif profond >

Ain El Kebira : Des structures commerciales à l’abondon et des emplois perdus

mardi 28 septembre 2010, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Plusieurs structures commerciales sont à l’abandon total depuis une vingtaine d’années à Ain El Kebira (27 Km au Nord de Sétif) sans que cela suscite la réaction des autorités locales.

L’ex « Souk El Fallah » qui aurait été construit en 1984 et situé près de la cité des 80 logements, est livré depuis à l’abandon total quand il n’est pas squatté par les délinquants. On peut citer un autre local de l’ancienne société ONECO construit avec du métal charpenté et qui a coûté relativement cher, est lui aussi à l’abandon depuis 1995 près de la cité Draa Nzaa à la sortie de la ville vers Dehamcha. Pas loin, un grand locale d’environ 500 m² appartenant à l’ancienne entreprise EDIMCO se trouve lui aussi envahi par les herbes folles depuis 1998 comme le montre les photos ci-après. On peut encore citer de nombreux locaux commerciaux abandonnés depuis dix ans près du CEM Bouriachi avec ceux de la cité des 300 logements.

On se demande combien d’argent et d’emplois auraient été gagnés si ces locaux avaient été loués aux différents utilisateurs durant ces 20 dernières années ?


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus