Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Sétif-Mall opérationnel en 2015

jeudi 8 décembre 2011, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : A. Nedjar

Le lancement des travaux de Sétif-Mall (anciennement Setif El Ali) située au parc d’attraction de Sétif est prévu pour la deuxième quinzaine de ce mois et ce pour un délai de réalisation de 3 ans et 3 mois, rapporte le quotidien El-Watan.

L’inauguration de ce projet sera donc prévue pour mars 2015. C’est le groupe turc Bilyap, présent depuis 20 ans en Algérie, qui réalisera ce projet.

Sétif-Mall (Mall = centre commercial en anglais) sera l’un des grands centres économiques du pays. La première tour abritera comme prévu l’hôtel Mariott avec une salle de réunion, une autre de fitness et une grande piscine. La 2e tour arbitra une résidence, 20 logements et pas moins de 28 bureaux d’affaires. Le partie basse de Sétif-Mall comprendra une salle de conférences de 786 places, un grand centre commercial d’une surface de 5275 m2, comme celui de Bab Ezzouar, et un parking de cinq étages avec une capacité qui dépasse 1000 voitures, rapporte la même source.

Article source, El Watan du 08/12/2011 :

Sétif-Mall (Les tours d’ El Aali)
Les Turcs entrent en action

Après trois années de démarches administratives, le lancement des travaux de Sétif-Mall est prévu pour la deuxième quinzaine de ce mois.

La réalisation de ce gigantesque projet a été confiée au groupe turc Bilyap, présent en Algérie depuis plus de 20 ans. A la fin du premier trimestre 2015, date d’achèvement des travaux, le Sétif-Mall sera l’un des plus importants centres commerciaux et d’affaires du pays. Avec une architecture futuriste, le Mall devant non seulement métamorphoser les tours d’El Aali, mais donnera une autre dimension à la ville qui prend au fil du temps la stature d’une véritable capitale économique et commerciale. Situé en bordure du parc d’attractions (un autre eldorado délaissé) et en face du siège de la wilaya, le Sétif-Mall est composé de quatre parties. S’étendant sur une superficie totale de 1 822m2, sous forme d’une coupole, la salle de conférences de 786 places est la première partie du projet. Pour une occupation rationnelle et efficiente de l’espace, les concepteurs (bureau d’étude étranger de renommé mondiale) font du sous-sol de la coupole, un parking de cinq étages. Chaque palier est en mesure de recevoir 284 voitures. En faisant une simple opération arithmétique, la contenance de ces aires de stationnement est de 1 347 places. La première tour abritera un hôtel Mariott (groupe américain installé déjà à Tlemcen et Alger (Bab Ezzouar) de 4 étoiles).

L’établissement de 198 chambres occupera 14 étages. Le reste de l’immeuble comportera une salle de réunions, une autre de fitness et une piscine. La deuxième tour sera à la fois une résidence et un espace d’affaires ; 20 logements (5F5 de 196 m2, 5F3 de 86 m2 et 10 autres F5 de 197 m2) haut standing, seront construits entre le 5ème et le 9ème étage. Les 8 derniers étages de la tour devront abriter pas moins de 28 bureaux d’affaires. Réservée au grand public et aux visiteurs, la quatrième partie longeant l’avenue de l’ALN, sera à n’en pas douter, l’attraction et l’autre destination des visiteurs et des familles de toute la région. En plus de l’hypermarché de 5275 m2, une salle de bowling de 2138 m2, 124 commerces, 6 kiosques, 2 cafétérias et 1 espace (jeux et manèges) meubleront cette aile de ce mégaprojet devant, au bas mot, recevoir annuellement entre 6 et 7 millions de visiteurs. Pour une bonne fluidité, les hôtes du Mall disposeront de 25 ascenseurs dont 2 panoramiques et 16 escaliers mécaniques. Notons que 113 000 m2 de surface construite seront entourés par des jardins et espaces verts représentant 60% de la superficie totale du projet. Pour sa réalisation l’entreprise chargée des travaux embauchera dans un premier temps, plus de 600 travailleurs (manœuvres, maçons, plâtrier, ferrailleurs et autres). Dans une seconde phase, ce chiffre sera multiplié par deux. Une fois livré, le Sétif-Mall fournira pas moins de 1500 emplois directs.

Pour Rachid Khanfri, le patron de Prombati, l’acquéreur des Tours, le projet d’El Aali est une autre prévalue pour non seulement la ville mais pour toute la région, pour ne pas dire le pays entier. Il dira, non sans fierté : « Après les péripéties liées aux études et choix d’entreprise devant le réaliser, le projet d’El Aali est en voie de concrétisation ; je profite de l’opportunité pour rendre un grand hommage au président de la République qui a appuyé le premier mall national. La position du premier magistrat du pays est un signe d’encouragement pour les opérateurs économiques nationaux ; à travers un tel projet, nous essayons de démontrer que l’investisseur algérien est à la fois capable de rivaliser avec les étrangers, et de proposer des projets sérieux et porteurs. Ce genre de projets booste la croissance qui ne peut se faire sans activité et consommation. Je ne dois pas en outre oublier le rôle jouer par le wali qui n’a ménagé aucun effort pour nous aider à surmonter les contrariétés et obstacles rencontrés. Même s’il va donner une autre dimension à la ville de Sétif, ce projet est dédié à tous les Algériens. » Le patron de Prombati attend, à l’instar de ses compatriotes, avec impatience le début de 2015 pour voir un rêve se transformer en réalité.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus