Accueil > Culture >

Abdou B, un grand journaliste s’en va

vendredi 30 décembre 2011, écrit par : A Nedjar, Sétif info, mis en ligne par : A. Nedjar

Grande plume et chroniqueur hors pair, Abdou Benziane dit Abdou B tire sa révérence.

Atteint d’un malaise cardiaque vendredi lors de la première journée des assises nationales sur le développement organisé par le CNES, il n’a pu survivre à cette attaque et a rendu l’âme dans la soirée à l’hôpital Mustapha où il avait été admis en urgence.

Spécialiste des médias, il est connu pour sa grande culture, ses écrits vifs, parfois acerbes mais dont la plume est d’une élégance chevaleresque.

Il est le fondateur de la revue de cinéma Les Deux Ecrans dans les années 1970 et 1980. Abdou est nommé directeur de la télévision algérienne (ENTV) en 1990 sous le gouvernement de Mouloud Hamrouche par suite des acquits de libertés démocratiques nées de la révolte d’octobre 1988.Il en est demis avant de reprendre le service deux années plus tard et de claquer cette fois ci la porte en raison de graves dissensions sur la ligne éditoriale et les libertés chèrement acquises. Sous sa direction, l’ENTV avait connu une grande ouverture pour cette chaîne suffisamment cadenassée, décriée maintenant par tous les téléspectateurs algériens.

C’était pour beaucoup un vrai régal que de lire ses chroniques hebdomadaires dans le Quotidien d’Oran et à la Tribune. Abdou B s’en va mais son esprit restera comme celui de ces grands militants de la presse libre à l’instar de feu Saïd Makbel et autres regrettables chevaliers de la plume.

Il est à rappeler que Abdou B, né en 1944 à Barika dans la Wilaya de Batna fût élève du lycée Mohamed Kerouani de Sétif de 1957 à 1965.

Très affectés par le décès du journaliste Abdou Benziane Sétif info et l’association des anciens élèves Kerouani Gaïd s’associent pour présenter à la famille du défunt leurs sincères condoléances et l’assure en cette douloureuse circonstance de leur profonde compassion.

Que Dieu, le tout puissant, accorde au défunt sa sainte miséricorde et l’accueille en son vaste paradis.


Partager cet article :

Suite à un probleme technique, l'option des commentaires a été desactivée. Veuillez nous en excuser

Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus