Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Cité 600 logements : Une anarchie urbaine

mardi 24 janvier 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Plusieurs habitants de la cité 8 mai 1945 de Sétif, appelée communément 600 logements, ont pris attache avec notre site afin de dénoncer les défigurations urbaines que subissent leurs bâtiments au vu et au su de tout le monde.

Beaucoup de locataires et de propriétaires ont procédé ces dernières années au changement des façades externes des bâtiments en installant des fenêtres sans aucun permis de construction. D’autres se sont permis de réserver des espaces verts publics pour eux. Certains résidents du RDC ont même transformé leurs fenêtres en portes d’entrée qui donnent directement vers l’extérieur avec des escaliers. Il y a même un qui a réalisé un garage pour son véhicule comme si l’état est complètement absent.

Les habitants interpellent les responsables afin d’ouvrir une enquête sérieuse contre « cette anarchie urbaine ».


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus