Accueil > Sétif profond >

Emeutes à Beni Fouda ‎

mercredi 29 février 2012, écrit par : Bourdim L. El-Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

La paisible commune de Beni Fouda, à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Sétif, a été secouée ce lundi par de graves émeutes.

Les sièges de l’APC et de l’ADE ont été totalement saccagés par des manifestants en colère. Les mauvaises conditions de vie et le chômage, qui lamine une grande partie de la population, les jeunes en particulier, sont les raisons de ce coup de gueule. Les émeutiers ont tout d’abord fermé la RN 77 et la route qui mène à leur patelin empêchant toute circulation. Des pierres, des troncs d’arbres et des pneus auxquels ils ont mis le feu, ont été placés un peu partout à travers le village durant toute la journée. L’intervention des éléments de la gendarmerie n’a pas pour autant empêché les manifestants de poursuivre leur blocage ainsi que la destruction du mobilier et du matériel électronique aux deux sièges précités.

Des véhicules en stationnement et de nombreux magasins ont été également saccagés. L’on apprend qu’une dizaine de jeunes manifestants ont été interpellés par la gendarmerie, raison pour laquelle les émeutiers sont revenus à la charge pour demander la libération de leurs camarades. Dans l’après-midi d’hier, la situation restait très tendue dans ce patelin enfoncé au flanc de la montagne de Medjounes. Il est à noter que Beni Fouda est connue surtout par sa vocation agricole mais souffre de l’enclavement et du manque de perspectives pour ses jeunes.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus