Accueil > Sétif profond >

Mr Sellal inspecte plusieurs projets des transferts hydrauliques à Sétif

lundi 7 mai 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

Le projet des grands transferts hydrauliques, conçu pour acheminer vers la wilaya de Sétif quelque 300 millions de m3/an d’eau à partir des barrages d’Ighil Emda (Bejaia) et d’Erraguene (Jijel) sera livré en octobre 2013, a annoncé lundi le ministre des Ressources en eau, M.Abdelmalek Sellal.

Inspectant les ouvrages hydrauliques et les équipements en réalisation dans le cadre de ce mégaprojet, notamment les barrages de Mahouane (Sétif) et de Draâ Eddis (El Eulma), le ministre a indiqué qu’il s’agit-là d’un des plus importants projets que l’Algérie ait lancé depuis l’indépendance. Il s’agit d’un investissement de 130 milliards de dinars, soit l’équivalent d’un milliard d’euros, y a été consenti.

Grâce à cette réalisation, 40.000 hectares de terres agricoles supplémentaires, essentiellement céréalières, seront irriguées, en plus de la fourniture de l’eau potable au bénéfice d’une population de 1,3 million d’habitants. Avec ce projet, la production agricole devrait être quintuplée dans la wilaya de Sétif, tout en réduisant la jachère,-permettra d’augmenter la production nationale de l’ordre de 20 %, en plus de l’impact sur l’emploi, 100.000 postes de travail dans l’agriculture devant être créés".

Le ministre a inspecté le barrage de Mahouane (10 km au nord de Sétif) destiné à stocker les eaux provenant de l’ouvrage d’Ighil Emda (Kherrata, dans la wilaya de Bejaia), au titre du transfert dit-Ouest" comprenant les deux barrages cités et des ouvrages de transfert sur près de 23 km de canalisations.

La réalisation du barrage de Mahouane, de type-barrage en terre" d’une hauteur de 74 m pour une capacité de stockage de 148 millions de m3, est confiée à une entreprise chinoise. L’ouvrage permettra de renforcer l’AEP par une dotation de 56 millions de m3/an de 12 communes pour une population de plus d’un million d’habitants et de 88 millions de m3 pour l’irrigation de 15.800 hectares.

M. Sellal s’est également enquis de l’avancement du barrage du-transfert Est", situé à Draâ Eddis, dans la daïra de Bir El Arch, non loin d’El Eulma.

Cet ouvrage d’une capacité de 137,3 millions de m3, également confié à une entreprise chinoise, assurera l’AEP de 16 communes (750.000 habitants) et irriguera une superficie de 20.000 hectares. Il recueillera les eaux provenant, via un système de conduites et de tunnels, du barrage d’Erraguene, dans la wilaya de Jijel.

Au cours de son inspection du projet-transfert tunnel" près de Ain Sebt (nord-est de Sétif), le ministre a fait part de la nécessité de renforcer le rythme des travaux, appelant notamment à l’augmentation de la cadence de creusement pour la porter à 30 mètres/jour au lieu de 25 m/jour actuellement.

M. Sellal a également inspecté, près de Beni Fouda (nord-est de Sétif) les ouvrages de transfert constitués de conduites en acier sur plus de 42,17 km, de cinq (5) stations de pompage, de quatre (4) réservoirs et de quatre (4) postes électriques.

D’après l’APS


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus