Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Un bus perd ses freins à Lahchama sans provoquer de victimes

lundi 13 août 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

N’est-il pas temps de revoir le système de contrôle technique de véhicules lourds en Algérie qui est est complétement perverti ? Combien de bus polluent impunément la ville ? Combien de ces bus qui ont perdu leurs freins en plein centre ville ? La réponse est à découvrir dans tous ces vieux tacots qui circulent à longueurs de journées et assimilés à des tombeaux ouverts.

Les habitants de la cité « Lahchama », ont vécu ce lundi une panique effroyable à la vue d’un bus qui avait perdu ses freins. Gardant son sang froid, son conducteur a pu le maitriser et l’orienter hors du danger. L’engin fou s’est finalement immobilisé en abordant une légère côte après avoir parcouru plus de 500 m.

Combien de victimes faut-ils compter pour que les autorités réagissent ? Que font les services de la direction du transport pour demander l’ouverture d’une enquête sérieuse autours des entreprises privées de contrôles techniques de véhicules ?


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus