Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Effondrement de la maison de Ouled Braham : Les familles ne sont toujours pas prises en charges.

samedi 22 septembre 2012, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

La situation des familles dont l’effondrement partiel des fondations de la maison à étages située au grand carrefour de Ouled Braham, le 30 aout, est toujours en état de « stand-by ». Les écrits adressés à l’APC et la Daira ainsi que la saisine du tribunal de Setif n’ont rien produit pour l’instant malgré le danger qui guette les 35 personnes constituant la grande famille qui y loge.

Ce sont les travaux de terrassements d’une construction mitoyenne entrepris sans le confortements des parois, laissant les fondations de cette maison à nu qui ont provoqué le glissement. Les retards mis à la reconstruction des ouvrages démolis ont accentué les dégradations de cette maison qui est suspendue en l’air maintenant.

Lors d’une visite des lieux, le chef de famille a déclaré que malgré les dangers visibles, établis par le CTC, classé en rouge et l’avertissement de la protection civile, aucune disposition n’a été prise pour sauvegarder des vies humaines d’un danger réel.
"Où aller, où abriter ma famille, mes enfants, mes petits enfants et leurs mamans si se n’est aller dans la rue ?"

Ce chef de famille dépité qui n’a trouvé écho nulle part, a insisté sur le fait qu’en l’absence d’une alternative sérieuse, cette maison pourrait devenir leur tombeau, ne cessait-il de répéter.

"Nous n’avons plus rien,nous n’avons nulle part ou aller", acheva-t-il la gorge nouée et le scintillement discret de ses yeux remplies de larmes d’un père qui au crépuscule de sa vie voit aussi la fin du produit de tous ses labeurs.

"je ne suis pas un homme riche,nous n’avons pas demandé des logements sociaux pour 5 familles, nous demandons juste qu’on nous examine avec un autre regard car ,si ma vie ne représente plus rien,celles de mes petits enfants qui viennent au monde ne méritent pas un tel mépris des autorités qui renvoient la balle au tribunal-.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus