Accueil > Sétif profond >

L’aéroport de Sétif, un tamis

mercredi 14 novembre 2012, écrit par : El Watan, mis en ligne par : Boutebna N.

Les fortes précipitations qui se sont abattues, hier, sur Sétif et sa région ont perturbé l’activité de l’aéroport, dont de nombreux espaces ont été inondés.

Percé à de nombreux endroits, le toit de l’infrastructure s’est transformé en tamis. Le défaut d’étanchéité a transformé les bureaux de la police d’Air Algérie et des halls des arrivées et départs, pour ne citer que ces espaces, en piscine. Ne pouvant travailler dans ce « ruisseau », les occupants des lieux lancent un SOS : « Les conditions de travail dans un aéroport qui est pourtant l’un des plus rentables du pays sont catastrophiques. La pluie a non seulement abîmé notre matériel, mais également des documents importants.

Amar Tou ferait bien de venir voir sur place la déliquescence dans laquelle se trouve un tel aéroport », tempêtent des représentants de nombreux corps activant dans un aéroport... tamis.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus