Accueil > Culture >

Programme culturel et d’animation spécial Ramadan

mercredi 10 juillet 2013, écrit par : Dj.Gherib, mis en ligne par : Boutebna N.

Pour égayer les soirées Ramadanèsques des habitants de la cité de Ain Fouara et de ses alentours, la direction de la maison de la culture Houari Boumediene a concocté un programme d’animation culturelle et de divertissement riche et varié dont les représentations théâtrales se taille la part du lion.

Le ton sera donné à partir de ce vendredi par la troupe Saada qui accompagnera une pléiade d’artistes locaux connus dans le domaine de la chanson sétifienne. Un genre qui sera également représenté par la troupe- Syncops" dans la soirée du dimanche 21 juillet.

Et dans le but d’assurer une diversification des genres musicaux visant à satisfaire tous les goûts du public, les organisateurs ont programmé la troupe-Awel" de la chanson moderne de Beni Ourthilène (18 juillet), un récital Andalou de l’association-Layali El andalous"(26 juillet) et deux soirées consacrées au style Gnawi avec le passage de la troupe-SIDI Ablel" de Mascara (15 juillet) et le groupe artistique de la wilaya de Naâma (02 août). L’on s’attend à voir dans ce contexte un public-staifi" composé, comme à l’accoutumé, dans sa grande majorité de familles. Ce même public est aussi convié assister aux nombreuses productions théâtrales programmées pour la circonstance. A commencer par la pièce-Sadiki Echabah" de l’association théâtrale de Chlef (13 juillet),-El Ikhtitaf" du TR Oum Bouagui (16juillet), en passant par le nouveau monologue- Kaien ou Kaien" du célèbre humoriste Lamri Kaouene (22 juillet).

Le 4e art sera également à l’honneur lors de la soirée du 24 juillet par la présentation de la pièce intitulée-Rihlet Kitar" du TR d’El Eulma, et celle du 27 par le produit proposé par le TR Batna sous le titre de-Elmoudhniboun". sans oublier aussi- Khardjet", une pièce montée par le théâtre régionale de Guelma (28 juillet).

Prendront également part à l’animation de ce programme culturel spécial Ramadan, les formations versées dans le chant religieux- El Inchad", à l’image de la troupe- Michouar El Houda" et l’association-Ettourath Lil Inchad" de Toufik Bouras à la renommée bien établie dans ce registre.
A noter, par ailleurs, que parallèlement à ce programme d’animation, le hall de la maison de la culture abritera tout au long du mois sacré deux expositions. La première est consacrée à la photo artistique initiée par le duo Keskes Oussama et Siab soufiane et la seconde comporte essentiellement des objets d’ornement des décors intérieur réalisés par Ketfi Hassene, Fadha Mohamed, Ahmed Cherragui et Gharbi Noreddine.

Jeune Indépendant


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus