Accueil > Sétif profond > Sétif Ville >

Interdite, la police tourne le dos à la mendicité

lundi 26 août 2013, écrit par : Boutebna N., mis en ligne par : Boutebna N.

De nombreux mendiants marquent ces derniers jours leur forte présence sur les trottoirs de Sétif.

Ce phénomène ne cesse de prendre des proportions alarmantes. Malgré la présence de la police, le nombre de ces personnes qui s’adonnent à ce « métier » est considérable. En effet, presque tous les coins sont envahis par ces misérables pour la plupart des femmes et des enfants originaires d’Afrique subsaharienne. Chacun s’invente une manière de soustraire un tant soit peu des pièces de monnaie aux passants.

Pourtant, un projet de loi prévoyant des dispositions dissuasives contre la mendicité en Algérie a été finalisée par le ministère de la Solidarité nationale et de la famille. Ce projet prévoit entre autres des mesures de réinsertion sociale et des instruments de protection en direction des enfants utilisés dans la mendicité, notamment par leur placement dans des centres d’accueils appropriés. Le projet de loi qualifié de-rigoureux" vise à lutter contre les réseaux de mendicité notamment ceux recourant à des enfants, des bébés ou des personnes handicapées.

Les photos ci-dessous ont été prises ce lundi vers 16h au centre ville de Sétif.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus