Accueil > Culture >

La M’laya constantinoise "parade" à Ain Fouara

mercredi 22 octobre 2014, écrit par : Boutebna N.

La naïade de pierre surmontant la fontaine d’Ain Fouara s’est retrouvée, lundi après-midi, entourée de plusieurs jeunes constantinoises drapées dans une seyante M’laya, dans le cadre d’une caravane dédiée à ce voile noir qui se raréfie.

Cette caravane, la 3ème du nom, initiée par l’association-Djoussour lil founoun oua et-tourath" de la cité du Vieux Rocher, s’est ébranlée du parvis de la Maison de la culture Houari-Boumediene, théâtre, pour l’occasion, d’une exhibition folklorique très appréciée du public.

Trois jours durant, la M’laya constantinoise, dont on dit qu’elle fut arborée pour la première fois à la mort de Salah-Bey, en signe de deuil, sera la-star" d’une exposition dans le hall de la maison de la culture.

Selon M. Khaled Oualid, président de l’association initiatrice de cette manifestation, le choix de la ville de Sétif, en tant que première étape de cette caravane, n’est pas fortuit dès lors que les femmes de la capitale des Hauts plateaux ont porté la M’laya depuis des temps immémoriaux, même si ce voile a aujourd’hui quasiment disparu.

Histoire de remettre cet attribut vestimentaire féminin au goût du jour, la caravane se rendra également à Guelma, puis à Annaba avant d’achever son périple, le 1er novembre prochain, dans la capitale. (APS)


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus