Accueil > Sétif profond >

Des salafistes reconduits aux frontières de la wilaya de Sétif

samedi 16 avril 2016, écrit par : Liberté

Plus d’une vingtaine de salafistes, habillés en tenues afghanes venus à bord de six véhicules, ont tenté, hier, de faire intrusion dans une mosquée du village Lota, commune de Souk-El-Tenine, pour faire un prêche religieux. Selon des sources locales concordantes, les citoyens du village ont aussitôt alerté les services de sécurité sur la présence de ces islamistes qui se réclament d’un islam rigoriste. Les services de la gendarmerie, selon toujours les sources locales, ont procédé à leur interpellation avant de les reconduire aux frontières de la wilaya de Sétif d’où, vraisemblablement, ils sont venus. Il y a lieu de rappeler que ces salafistes “prédicateurs” ont fait dans le passé des haltes dans les villes de la côte Est de Béjaïa sans être inquiétés. Puis, ils se sont manifestés, le 16 mars dernier, devant la mosquée Ibn-Badis de Béjaïa, pour prêcher “la parole de Dieu”. Leur apparition a soulevé, il faut le souligner, un tollé général dans la société civile et les partis politiques qui ont appelé les pouvoirs publics à “assumer leur responsabilité”. Ils appartiennent, apprend-on d’une source crédible, à une association de la prédication et ils activent dans de nombreux pays arabes.

L. OUBIRA


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus