Accueil > Sétif profond >

Vers la disparition de la vallée de Boussellam ?

mardi 19 avril 2016, écrit par : Boutebna N.

Une bonne partie de la vallée de Bousselam subit actuellement un déboisement sans précédent. Plus de 275 arbres ont été abattus il y a deux semaines dans la discrétion totale. Les pelleteuses et les gros engins sont actuellement sur place pour l’aménagement d’une nouvelle route. L’espace situé entre cette nouvelle route, la RN9 et le contournement de la foret Zenadia sera annexé dans le plan d’aménagement urbain et sera probablement envahi par le béton dans les prochaines années.

Il était une fois, les Sétifiens se vantaient de la vallée de Oued Boussellam qui représente le réservoir d’oxygène principal pour la ville de Sétif. Cette vallée est une étendue de 15 km entre Fermatou et Mezloug, dont 3 ha se situant à l’intérieur du périmètre urbain. C’est un milieu écologique très fragile que la croissance urbaine effrénée risque de l’anéantir si aucune action n’est prise pour la préserver.

Ci-après quelques photos :


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus