Accueil > Evénements > Algérie >

Près de 3 000 permis de conduire ont été retirés par la GN

samedi 29 septembre 2007, écrit par : N. Oulebsir, Le jeune indépendant, mis en ligne par : Nabil Foudi

Les routes ont tué 67 personnes durant la semaine allant du 19 au 25 septembre dans les différentes wilayas du pays, soit une moyenne de plus de neuf morts par jour. Pour la même période, le bilan établi par la Gendarmerie nationale parvenu hier à notre rédaction fait état de 709 blessés dans les 465 accidents de la route enregistrés durant la semaine écoulée.

En comparaison avec le bilan de la semaine allant du 12 au 18 septembre, le nombre d’accidents a diminué de 50, selon le même corps, mais il n’y a eu qu’un seul décès en moins. Les accidents de la semaine dernière, même s’ils ont diminué en nombre, n’ont été que plus meurtriers.

Les données chiffrées des mêmes services dévoilent qu’Alger vient en tête en matière d’accidents avec 29 cas, suivie de Tlemcen qui en a enregistré 24. La wilaya de Sétif vient en troisième position avec 23 accidents, suivie de Batna en quatrième position, qui est classée la première en terme de nombre de décès (8).

Le communiqué de la Gendarmerie nationale explique que la perte de contrôle du véhicule est la première cause de ces accidents (78 cas), suivie de l’excès de vitesse (67 cas). La troisième cause est, selon le même document, le non respect de la distance de sécurité (59 cas).

Les piétons continuent, en dépit de toutes les compagnes de sensibilisation, à être également la cause des accidents de la circulation. Les statistiques révèlent que la négligence des piétons a causé 39 accidents en une semaine. Et ce sont toujours les routes nationales n°s 1, 2, 5, 4, 3, 44, 23, 16, 7, 6 qui sont les plus meurtrières.


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus