Accueil > Evénements > Algérie >

Soutien du RND à la révision de la Constitution et à un 3e mandat du président Bouteflika

Ahmed Ouyahia, également chef du gouvernement
jeudi 18 septembre 2008, écrit par : APS, mis en ligne par : Boutebna N.

[Aps 18/9/08] ALGER- Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a réitéré, jeudi à Alger, le soutien de son parti à la révision de la Constitution et à la candidature du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à un troisième mandat. Intervenant à l’ouverture des travaux de la première session ordinaire du conseil national du RND, M. Ouyahia a affirmé que-le RND est favorable à la révision de la Constitution qui va venir et soutient la candidature du président Bouteflika pour un troisième mandat".
A ce propos, le SG du RND a souligné que-la machine électorale de son parti sera mise à la disposition du président de la république au cas où il se présenterait pour un autre mandat, candidature que nous souhaitons, de même que nous mobiliserons toutes nos potentialités en faveur de sa campagne électorale", a-t-il notamment souligné.

Après avoir appelé les militants du RND et l’ensemble de la société algérienne à soutenir la candidature du président Bouteflika aux prochaines élections présidentielles M. Ouyahia a ajouté que-le RND était fier du message qu’il transmet à ce propos et se met pleinement aux cotés du président Bouteflika".

Poursuivant son intervention, le SG du RND a rappelé-le succès remporté par le dernier congrès de son parti, comme ont témoigné aussi bien nos proches amis que nos concurrents, et qui a été le fruit du travail et de la prise de conscience des militants de la base estimés à plus de 150.000 militants".

Au sujet de l’élection des membres du Conseil national, M. Ouyahia a souligné-que cet acte responsabilise beaucoup plus qu’il n’honorait les militants à qui incombera la gestion de la famille RND pour une durée de cinq ans, et qui auront à concrétiser dans l’esprit et la lettre les résolutions adoptées par le congrès, d’abord dans l’intérêt de l’Algérie, ensuite, pour renforcer la position du RND sur la scène nationale".

Pour le secrétaire général du RND,-servir l’Algérien c’est avant tout une conviction qui est ancrée en nous et n’a aucune alternative". Et d’ajouter- nous pourrions, au sein du parti, rencontrer un différend sur une quelconque idée ou échéance, mais nous ne serons jamais en désaccord quant il s’agit de l’Algérie dont nous n’avons pas un autre pays d’échange", mettant l’accent sur le fait que-le RND n’est pas un ascenseur que pourraient emprunter certaines gens pour accéder à des postes, mais une valeur ajoutée pour l’établissement d’une passerelle à même de préserver l’Algérie, et pour prêter main forte aux nationalistes qui la construisent", a conclu M. Ouyahia.

M. Ouyahia a affirmé à cette occasion que-le RND n’a d’autre choix que de servir l’Algérie aux cotés du peuple algérien qui paie toujours le lourd tribut du sang pour son refus de l’obscurantisme et du retour en arrière".

Le SG du RND a indiqué que ce choix a besoin de synergies et de nationalistes.-Nous avons un message à transmettre, celui de la République qui doit rester debout grâce aux efforts de ses enfants aussi humbles soient-ils", a-t-il dit.

Après avoir rappelé-la stabilité et la tranquillité" dont jouissait l’Algérie au temps du défunt président Houari Boumediene, M. Ouyahia a renouvelé son appel à semer l’espoir au sein du peuple, particulièrement les jeunes car l’Algérie, a-t-il dit,-est capable de transcender toutes les difficultés grâce aux potentialités humaines et matérielles qu’elle recèle".

Concernant les rumeurs propagées par certains milieux cet été sur une-désobéissance populaire", le SG du RND a affirmé que la réponse du peuple a été-donnée sur le terrain et avec force", prouvant que le peuple et l’Etat sont-dans une parfaite symbiose".

M. Ouyahia a également évoqué plusieurs questions, lors de cette réunion, telle la pérennité de la République qui édifiée sur la base du message et des principes de la Révolution de novembre. Dans ce contexte M Ouyahia a souligné la nécessité d’"éviter les erreurs de l’après-indépendance et poursuivre l’oeuvre d’édification nationale".

Evoquant la surcharge des classes dont souffrent des établissements scolaires dans certaines wilayas, M. Ouyahia a souligné que le problème est-conjoncturel" et sera réglé-dans les toutes prochaines semaines".

L’ordre du jour de cette session ordinaire du Conseil national du RND qui se tient à huis clos comprend l’examen de la situation aux niveaux national et international ainsi que l’examen du projet de révision du règlement intérieur du parti, du projet de résolution finale de la session et l’élection du Bureau national du parti.

[Aps 18/9/08]


Partager cet article :

Derniers articles

Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités.
En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus