Vendredi  02 Chaabane 1438  -  28 avril 2017
  Accueil > Economie
Etat des exportations des produits fabriqués au niveau de la Wilaya de Sétif durant le deuxième trimestre 2016
vendredi 19 août 2016, écrit par : Boutebna N.

Selon un bilan de la direction du Commerce, la wilaya de Sétif a enregistré 39 opérations d’exportation de divers produits d’un montant global de 1,13 million d’euros durant le 2e semestre de l’année en cours.

Les produits exportés concernent principalement des machines à laver et des cartes électroniques de la société Samha-Samsung destinés pour la France avec un montant dépassant les 800 000,00 euros.

Pour plus de détails, veuillez télécharger le fichier PDF ci-joint.

Documents joints
(PDF - 55.3 ko)
10 commentaire(s) publié(s)
simple d’ésprit :

toutes mes félicitation à nos chef d’entreprises : ils faudrait comme objectifs : le milliard de centimes € : imaginons chaque wilaya du nord fait rentrée ,le milliard d’euros..! un moyen crucial pour acquérir des devises pour notre pays ; formation aux langues étrangères aux techniques et à la culture stratégique et d’exportation des cadres d’entreprises : assouplir, simplifier et accélérer les procédures administratives liées à l’exportation ; amélioration du réseau routier/ Entrée /. Sortie Autoroute au niveaux de la zone et ferroviaire sans oublier l’aéroport . Voila une très bonne nouvelles pour notre ego ce sentiment d’exister. merci mille fois.

staifi maaboul de lain :

salem vous avez oubliez le mais les malboro la chema

algérien :

Quel est le taux d’intégration, de la production des produits électroniques et électroménagers, dans la wilaya de Sétif et partout ailleurs en Algérie ?
Ne disposant pas d’informations exactes et fiables, je peux me hasarder à dire, que ce taux reste faible.
Autrement dit, sur 1,3 million d’euros d’exportation, un grand pourcentage est le prix des produits importés, pour avoir pu fabriquer le produit fini.
Donc pour ce qui est du gain il est minime, sinon insignifiant.
Cependant, les VERITABLES investisseurs qui visent réellement à créer le produit purement algérien, sont à encourager par tous les moyens car ce sont les futurs créateurs des richesses.
Cela dit, bonne chaance à tout(e) algérien(ne) sincère ...

merouche charaf :

salam oualikoum-mois j’ai une idée pourqoi ne pas aménager l’aéroport de sétif 8 mai 1945 https://www.youtube.com/watch?v=Q6Tn5HXU6PA pour le fret aériens et la gare routiére de sétif aussi avec service des douanne et tout le matériel nésaisére chttps://farm2.staticflickr.com/1462/25944558404_14e1961886_b.jpg comme sa se fait en tunisie et au maroc et dans d’otre pays arabe et en turquie et a travers le monde pourqoi pas un partenariat avec des entreprise spésialiser dans se dommaine du transport de marchandise et formation a sétif.

gazouza :

tiens tiens ... il n’y a pas de l’exportatio de fauteil roulant ?

gazouza :

on se félicite de l’exportation de 1.000.000 euros mais c’est même pas le prix de m’appartement de sella a paris ?!

ياسين :

Monsieur Boutebna , je ne sais pas pourquoi cette langue de bois que vous utilisez et cet endoctrinement indirect que vous essayez de tromper l’opinion , vos articles sont des chiffons du point de vue contenu , on n’écrit pas juste pour écrire wallah c’est à Vaumir ventre vide. Peut on parler d’exportation 2 millions € est le chiffre d’affaire d’un Resto étoilé et vous osez gonfler cela comme un exploit . Wallah عار عليك .
Avec tout mes respect :عيدك مبروك

merouche charaf éddine :

salam oualikoum-voila de bonne idée qua le journaliste abdou semmar éxplique-http://www.algerie-focus.com/2016/07/video-loffshoring-cette-opportunite-de-developpement-ignoree-lalgerie/

aghilas-kosseila :

azul fellawen salem ,hello ,
Agim tanemirt (mille bravo) a ceux ou celles qui font sans se rechigner ,avec abnégation pour avoir créer la richesse ,l’emploi ,fabrication d’un produit pour le local et l’export...deja c’est bien ,c’est le commencement ,puis a puis on apprendra les metiers ces rouages et les techniques d’exportation..bientot inchallah cette chaine qui fait défaut sera maitraisée...tanemirt ar timlillit

salah :

Salamou alaikoum
Pour ce qui est du taux d’integration faible evoquer par certains intervenants et qui considerent par consequent que la facture de l’importation du produit dimunie legerement en ce qui concerne les produits qui sont fabriquer en algerie . je crois qu’il ne faut pas oublier que la production en algerie coute beaucoup moins chere, main d’ouevre bon marche ,cout de l’energie derisoire ,moins d’impot et ,,,,,,,,,,,etc le produit semi fini importe coute pas plus de 30 % de la valeur du produit fini et il faut rajouter les frais de transport ,assurance et tous ce qui s’en suit ,le gain en devise est quand meme important y compris aussi le gain sur les emplois ,maintenant biensur qu’ il faut penser a fabriquer plus de composants ici en algerie le domaine est ouvert c’est a d’autres pourquoi pas de saisire cette chance et de se lancer dans ces creneaux . par contre ce qu’il faut vraiment denoncer c limportance pure et simple des produits de consommation d’aucune utilite, les produit de luxe et autres produits non necessaires.
la voix est ouverte rabi eaoune nos vrais investisseurs .
Salam.
Salam

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles