Accueil > Reportages >

Au revoir Fayçal

vendredi 30 juin 2017, écrit par : Nagib Bouguessa

Une grande douleur, une très grande tristesse t’ont accompagné ce jeudi, un week-end assombri par ton départ, le voyage, le dernier, l’ultime.

Personne ne s’attendait à ce brusque déchirement qu’aucun n’a accepté, à cette subite affliction quoiqu’on te s’avait un peu fatigué mais, de là à ce que tu nous quittes ainsi, soudainement, inopinément, sans nous laisser le temps de te le dire, te dire « Au revoir ». Un simple au revoir !

On se souviendra longtemps de toi cher ami : gentil, serviable, attentionné, jovial, le sourire à toute épreuve, rieur, enjoué : tu étais tout cela et, plus que tout ça, tu étais Faycal Harbouche.

L’ami, le compagnon, le frère, car tu n’étais pas uniquement, seulement cet architecte consciencieux, honnête, cordial, accueillant, affable, propre, seyant, bon, authentique…tu fus aussi et pour beaucoup d’entre nous un ami sincère, un confident désintéressé, un compagnon assuré, un camarade loyal, un copain probe, un collègue attentif, un compère, un fidèle, un dévoué, un complice.

Les Trabelsi, Ouaret, Madani, Boudoukha, Saber, Habeche,Hamdi Cherif, Samai, Tedjari, Chaib, Sekki, Bakouche, Touabti, Meslem, Derouez, Harfouche, Chiah, Touabti, Khallef, Benachour, Djenane, Madani, Mekhalef, krache, Benguerouiche, Bendris, j’en oublie …peuvent en témoigner, chacun l’a déjà fait auprès des siens, à sa manière et, le dessinera longtemps encore et encore tellement Fayçal fut la bonne grâce.

Quel est l’hommage que Sétif peut et devra lui rendre, que l’Université devra lui tenir ?
Mais ses proches, tes amis devront tout en acceptant ta destinée, se souvenir de tes meilleurs souvenirs.

A ton fils Zakaria, à tes filles, à ta femme, à tous tes proches : un seul vœu !
Continuer son chemin, aller à la rencontre de ses volontés qui devraient être simples et généreuses comme il l’a été, pareillement à son vécu.

Au revoir Fayçalo.


Partager cet article :
74 commentaire(s) publié(s)
Aïssa :
Adieu à Fayçal, qu’il repose en Paix, et condoléances à sa famille et à ses proches. Merci à Nagib Bouguessa, pour le très bel hommage qu’il a rendu dans son article, plein de sincérité et d’émotion ! Salam.
Nagib :
L’association des architectes L’Institut d’architecture ainsi que l’association des architectes doivent lui rendre un bel Hommage .
Commentaire n°274350 :
Faycalo , Je l’appelais ainsi affectueusement.
احمد :
رحمة الله الواسعة
Halim :
Repose en paix
Nagib :
L’Université dont le premier responsable était un de ses amis saura lui rendre l’Hommage qu’il mérite.
Haim :
Ce doux visage en dit long sur sa gentillesse, il est vrai
Nabil :
Mes sincères condoléances à sa famille
Commentaire n°274356 :
Je me souviendrai longtemps de ces beaux moments passés ensemble sur la cote en famille, la famille universitaire de l’époque avec Boudoukha Tayeb, Benachour Djaafer, Benkhedimallah, Lyamine, Tachreft Abdelmalek, Hassen Abdeslam, Ksikess…
Ouarda :
Que Dieu garde toute sa Famille
salim Sellami :
Très bel hommage...
Architecte :
Bonjour, Mes sincères condoléances à sa famille et ses enfants. UN excellent souvenir marquant d’un collègue respectueux et serviable comme peux le sont. Que dieu l’accueille dans son vaste paradis.
salim Sellami :
Très bel hommage...
Drid :
Une émotion intense
Hamouda :
Le au revoir dit toute l’espérance de te revoir bien que...
Commentaire n°274363 :
Zakaria : ton courage doit être aussi grand que l’a été ton géniteur !
Aziz, :
Toutes mes condoléances a ta petite famille,tout jeune tu avais déjà le don en toi pars en paix qu’Allah t’accueille dans son éden a mon sens tu le mérite beaucoup,un ami des 80.
Commentaire n°274365 :
Oui, A BIENTÔT car l’attente ne sera pas très longue pour certains d’entre nous !
N. :
L’institut d’architecture pourra nommer la promotion des diplômés 2016/2017. PROMOTION Faycal HARBOUCHE
رضاء :
وَبَشِّرِ الصَّابِرِينَ * الَّذِينَ إِذَا أَصَابَتْهُم مُّصِيبَةٌ قَالُواْ إِنَّا لِلّهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعونَ * أُولَئِكَ عَلَيْهِمْ صَلَوَاتٌ مِّن رَّبِّهِمْ وَرَحْمَةٌ وَأُولَئِكَ هُمُ الْمُهْتَدُونَ
Nagib :
Nommer la présente promotion du nom du défunt...serait la moindre des choses. Est-il préférable de nommer un institut, un amphithéâtre, une bibliothèque, une salle de cours, un atelier, un laboratoire, une revue du nom d’un des enseignants,cadre ou travailleur disparus ou les nommer comme il se fait actuellement par un simple numéro ?! Les responsables de l’Université doivent réagir. Les connaissant, ils vont le faire en commençant par Faycal.
khallil :
Parti à l’orée de la retraite. Dommage.
Sarah :
les composantes d’une génération dévouée et pétrie de qualités s’en vont un à un. On espère que sa progéniture le soit davantage !
Commentaire n°274378 :
Un Monsieur
Commentaire n°274379 :
الى فيصل سَئِمتُ تَكاليفَ الحَياةِ وَمَن يَعِش __ ثَمانينَ حَولاً لا أَبا لَكَ يَسأَمِ رَأَيتُ المَنايا خَبطَ عَشواءَ مَن تُصِب __ تُمِتهُ وَمَن تُخطِئ يُعَمَّر فَيَهرَمِ وَأَعلَمُ عِلمَ اليَومِ وَالأَمسِ قَبلَهُ __ وَلَكِنَّني عَن عِلمِ ما في غَدٍ عَم وَمَن لا يُصانِع في أُمورٍ كَثيرَةٍ __ يُضَرَّس بِأَنيابٍ وَيوطَأ بِمَنسِمِ وَمَن يَكُ ذا فَضلٍ فَيَبخَل بِفَضلِهِ __ عَلى قَومِهِ يُستَغنَ عَنهُ وَيُذمَمِ وَمَن يَجعَلِ المَعروفَ مِن دونِ عِرضِهِ __ يَفِرهُ وَمَن لا يَتَّقِ الشَتمَ يُشتَمِ ومن لا يذد عن حوضه بسلاحه يهدم__ومن لا يظلم الناس يظلم وَمَن هابَ أَسبابَ المَنِيَّةِ يَلقَها __ وَإن يرق أَسبابَ السَماءِ بِسُلَّمِ وَمَن يَعصِ أَطرافَ الزُجاجِ ينلنهُ __ يُطيعُ العَوالي رُكِّبَت كُلَّ لَهذَمِ وَمَن يوفِ لا يُذمَم وَمَن يُفضِ قَلبُهُ __ إِلى مُطمَئِنِّ البِرِّ لا يَتَجَمجَمِ وَمَن يَغتَرِب يَحسِب عَدُوّاً صَديقَهُ __ وَمَن لا يُكَرِّم نَفسَهُ لا يُكَرَّمِ وَمَهما تَكُن عِندَ اِمرِئٍ مِن خَليقَةٍ __ وَإِن خالَها تَخفى عَلى الناسِ تُعلَمِ وَمَن يزل حاملاً على الناسَ نَفسَهُ __ وَلا يُغنِها يَوماً مِنَ الدَهرِ (...)
Salah Boussersoub :
Repose en paix C est un evenement penible pour tous choque dès que j ai appris la nouvelle du deces consterné et impuissant .... Je suis sincerement desole.
kamel. B :
Le cœur lourd, je prie pour le repos éternel de Mon cousin Fayçal qui était un homme gentil.Il restera toujours dans nos cœurs. Mes condoléances.
logique :
A la famille Harbouche : Je veux m’associer à tous ceux qui prennent part à votre affliction. Veuillez recevoir mes condoléances très sincères et croire en mes respectueux sentiments. Aux responsables universitaires : Il y a beaucoup d’enseignants universitaire qui nous ont quitté sans que personne nous a informé ou leur a rendu hommage. On vous demande de tisser des liens avec les facultés et le site Sétif info afin d’informer la communauté universitaire, la population et leur rendre via ce site un vibrant hommage. Merci Nadjib pour cette initiative. ((يا أيتها النفس المطمئنة ارجعي الى ربك راضية مرضية فادخلي في عبادي وادخلي جنتي)) نسأل المولى عز وجل ان يتغمد روح الفقيد بواسع رحمته، ويسكنه فسيح جناته، ويرزق ذويه جميل الصبر والسلوان آمين . إنا لله وإنا اليه راجعون.
L.D Paris :
Un ancien camarade de classe. Rabiyarehmou
ط.م :
إن القلب ليحزن وإن العين لتدمع ولا نقول إلا ما يرضي ربنا وإنا على فراقك يا أبي لمحزونون اللهم ارض عنه واغفر له وارحمه واجعل قبره روضة من رياض الجنة واجعله في الفردوس الأعلى من الجنة
Hichem :
J’ai perdu mon ami et mon frère Fayçal.. Il n’y a pas de mots assez forts pour décrire l’amour et le respect que j’ai envers lui.. Que ceux qui l’aimaient se souviennent simplement de lui comme étant quelqu’un de doux, aimable et généreux... Repose en paix... Bon courage à ta famille.. Merci Naguib pour cet émouvant hommage..
salhi abdelhalim :
Un authentique Monsieur .Brave et sincère .Allah Yarahmou .
H. IAST :
Les SYNDICATS ENSEIGNANTS doivent RÉAGIR dans ce genre de circonstances.
Farouk :
On aimerait connaitre la position de l’institut d’architecture.
Farouk :
Aucune mention relative à la disparition du premier responsable de l’institut dans le site de l’institut DOMMAGE... Quelle ingratitude ! http://iast.univ-setif.dz/
K. Said :
Meme le site de l’université ne dit MOT Aucune MENTION http://www.univ-setif.dz/
S. A :
On attend de nos institutions qu’elles donnent un peu plus de considération à l’HUMAIN ? Leur SILENCE nous décourage Nous Afflige. RÉAGISSEZ Bon Sang !
HAMIDA. Alger :
La dignité des responsables leur impose de se distinguer en ces occasions. il y va de leur honneur et de la notoriété des établissements qu’ils dirigent...pour un TEMPS. Apres ce sera trop tard.
Razik :
Un HOMME sincère est partie.
Commentaire n°274414 :
Tout a été dit... Aux responsables à tous les niveaux et échelons de dire le reste ! Ou...Ce qui en reste !
S. Nacéra F. Biologie :
Pourtant on demande pas beaucoup. Juste un petit hommage digne du défunt.
Ahmed Benadda :
Adieu cher ami …. Ce que je regrette et je regrette avec amertume : c’est qu’on a laissé écouler 44 ans, pour enfin reprendre le contact depuis 3 mois ! Cet état de fait me fait ronger de tristesse. En même temps je remercie infiniment Dieu d’avoir eu au moins ces 3 mois de contact intense avec toi ! J’ai retrouvé lors de nos différents contacts et notre entrevue au mois de Mai chez toi à Sétif, l’ami serein et malgré que tu étais marqué par ta maladie tu es resté l’homme calme, réfléchi, aimable et paisible ! Bien sûr, je fus enthousiasmé et même honoré par l’idée de te faire venir te soigner en Allemagne. Malheureusement cette mort subite elle me t’a arraché. Je viens de te perdre au moment où je te retrouve ! Le « Mektoube », auquel nous nous plions, a décidé autrement. Repose en paix mon cher ami ! Que Dieu tout puissant t’accorde sa sainte miséricorde et t’accueil dans son vaste Paradis. « À Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons » انا لله وانا اليه راجعون ...البفــاء (...)
AdelTouabti :
Fayçal est notre ami d’enfance , donc je ne commenterai pas ce que nous avons vécu . Je dirai tout simplemént qu’il était tres attachant et qu’il avait mal vecu l’absence de son pere pendant la guerre . Je l’ai revu dernierement en ville et je l’avais trouvé amoindri sans trop savoir qu’il était si malade .RABI Yarehmou !
Abd-elhadi Rebas :
Faycal est un frere ,un ami ,un camarade ,un architecte ,un realiste,il n’aime pas le ridicule,il est d’une grande sagesse,et gentillesse,on t’oublira jamais .Repose en paix frere
MMe HABACHE :
J’ai eu la chance et le bonheur de le connaître à l’université, faycal était on parle de lui au passé non faycal tu seras et tu resteras toujours présent dans nos esprits, khouya Nadjib a tout dit dans son témoignage et très bien même j’ajouterai ceci ...Faycal est un ange ...Faycal est au paradis parmi les siens repose en paix frère de cœur repose en paix ya wlid bladi ...ina lilah wa ina ilayhi radji3oun...
Kazer Ibhad :
il est temps de rendre hommage a ceux qui ont apportés une pierre a l’edifice,tres bonne idée mon frere
S. Rachid :
En théorie , tous les établissements publics ont un chargé de communication dont celui qui nous interesse : Pourquoi ne communiquent-ils pas ?
Abdou S :
انا لله وانا اليه راجعون ...البفــاء لله
B.B Ain Arnat :
Moi je n’ai pas eu le plaisir de connaitre le défunt. Mais il me semble important de dire à propos de cette non reconnaissance que les établissements publics ne sont la propriété de personne. C’est une mission qui a une fin et qui exige une certaine évaluation. Le plus important c’est de partir la conscience tranquille Celle-ci exige d’avoir aussi de bonnes relations humaines. Bien que cette occasion n’est pas la plus idoine pour approfondir ma pensée. Repose en Paix M. Harbouche
ك ع :
إنا لله وإنا إليه راجعون اللهم اغفر له وارحمه برحمتك الواسعة. اللهم اسكنه فسيح جنانه. اللهم ارزق اهله الصبر والسلوان

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus