Accueil > Reportages >

1958, un été sanglant à El-Maouane

lundi 24 juillet 2017, écrit par : M.F. TOUMI

Située près des maquis des wilayates 2 et 3 historiques, la localité d’El-Maouane (au nord de Sétif) avait une caserne de mille (1000) soldats auxquels s’ajoutaient les harkas. Les colons Barral, Dusset, Réno et autres ont bénéficié des meilleures terres fertiles de la région près desquelles ils ont construits de vastes et belles maisons, des étables avec mangeoires, des hangars, tout en aménageant des placettes avec bancs pour repos, des fontaines publiques et des abreuvoirs, une église et une école primaire.

Ainsi, la bourgade se transforma en village colonial. Le garde forestier Vébert veillait sur la sauvegarde des forets lieu de repos pour les familles européennes. El-Maouane qui a été secouée par les massacres du 08 Mai 1945 (Voir SETIF FOSSE COMMUNE, de Kamel BENIAICHE, Editions IBRIZ Alger 2016, Pages 82/85), revenait sur la scène politique durant l’été 1958.

A l’occasion de la visite du général de Brigade Paul Louis GANDOËT, Commandant la 19ème Division d’infanterie et la zone Ouest du Constantinois, les populations des localités d’El-Ouricia et Ain-Abassa ont été invitées à ce rassemblement.

Chacune de son côté, ces communautés Algériennes et Européennes occupaient la placette (près de l’église) sous la surveillance des militaires. Accueilli par les notables après les honneurs militaires rendus par la fanfare, cet officier supérieur commença son discours glorificateur de la France, lançant vers la fin- Vive la France", c’est l’éclatement d’une grenade qu’il entendit comme réponse des Algériens.
Une quarantaine de personnes a été blessée dont le Général transféré en urgence vers l’hôpital de Sétif. L’auteur de cet acte, Le Moudjahid (Fidaï) Abbas KERRAGUEL s’échappa à travers les champs.

Après la surprise, la peur et la panique, s’en suivit une vague d’arrestations par les Algériens. Les frères Brahim, Mahmoud (Larbi), Salah KERRAGUEL et leur cousin Aissa (père de deux enfants) qui revenaient de leurs occupations quotidiennes ainsi qu’El-harrachi de son vrai nom Bouzid GUENFOUD venu d’El-Ouricia assister à ce rassemblement ont été arrêtés, atrocement torturés à la placette, puis arbitrairement fusillés à quelques mètres du village.

La France doit payer pour ces crimes contre d’innocents citoyens victimes de la barbarie de la raciste soldatesque colonialiste.


Partager cet article :
26 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°274805 :
Littérature....et encore !
Commentaire n°274808 :
oui au souvenir , NON à la culture de la HAINE !
staifi fel ghorba :
des hommes des héros sont mort pour l’indépendance de l’algerie gloire à nos martyres et que dieu les accueil dans son vaste paradis amine dommage que l’algerie d’ aujourd’hui est entre les mains de traître qui ont ruinés le pays et qui sont au service de leur maîtres occidentaux pour préserver leur bien mal acquis en pillant ce pauvre pays et ce pauvre peuple
omarmabrouki :
Present ce jour sur les hauteurs de Matrona mieu q un film en cinemascop domage que les nouveaux habitants de ce village n est plu de NIF . Le ratissage qui a suivie a ete tres violent ordre fu donne par le general blesse de fusiller un membre par famille ci ce dernier venais a deceder . Une legende raconte que le lanceur de la grenade fut oblige d effectuer ce geste pour cause d HONNEUR familial . Ce n est juste q un heros pourtant sa famille paya un lourd tribu KHLIFA en sait beaucoup plus que moi . Seul bemol ce village comme partout en ALGERIE compte un maximum de moudjaheds de la 25e heure ceux du 4 juillet 62
N.B :
Dommage ! Qui s’en soucie encor ? Mais il faut écrire et narrer, narrer. Merci Si Toumi pour cette réminiscence
aboucharfoune :
On l’a toujours dit, et je l’écris exprès en français pour être compris par une minorité qui veut faire du français, langue morte, une langue de développement, la meilleure façon de faire payer le colonisateur ses atrocités, c’est simple, il faut marginaliser la langue française dans tous les domaines. Le Rwanda en est le meilleur exemple, son épanouissement ces dernières années est dû essentiellement au remplacement de la langue française par la langue Anglaise.
nosy-bé :
Une révolution réfléchie et planifiée doit donner des résultats positifs et atteindre les objectifs qui améliorent en tout point la situation contestée et qui la justifiait . Qu’avons-nous fait,nous algériens , de notre indépendance depuis que la révolution a donné ce premier résultat ,puis une somme de comportements qui nous laissent,quelques fois, regretter les temps anciens .Que sont donc devenues les fermes de Maouane ,de Aïn-Abessa , des plaines d’Algérie, du Chelif ,du Dahra et de la Mitidja ? L’Algérie qui devait devenir algérienne ,démocratique et sociale ,où la morale ,le droit ,la productivité ,la fraternité ,et la liberté seraient la référence ,a pris le chemin qui lui fait vénérer les arabes ,leur culture ,leurs comportements et leur religion . En 2017 ,l’algérien regarde du côté du port pour manger ,se soigner ,se vêtir ,voyager . L’algérien fait venir les chinois,turcs et hindous pour lui construire son logis ,sa route ,son école ,son stade et sa mosquée . Regardez un peu le spectacle auquel (...)
KHELIFA ALBEURRI :
Salama 3likoum’ Merci, mille merci pour cet article que je vous avais demandé afin d’honorer la mémoire de ces 5 victimes innocentes qui ont payés de leur vie, après une longue journée de torture. J’ai envie de vomir quand je me recueille devant la stèle qui est censée leur rendre hommage ! C’est une poubelle, un dépotoir ! Honte aux responsables ! Honte aux faux moudjahides qui mangent du poison ! Allah yarhame nos valeureux MARTYRS
KHELIFA ALBEURRI :
@ OMARMABROUKI Salama 3likoum, Merci pour votre message..... Je partage votre avis á 100%. Dommage pour ce magnifique pays et toutes les victimes innocentes ...qui ont payées de leur vie pour que nous vivions un peu plus LIBRES !
nif :
ne pas confondre moujahid et victime de l’empire colonial tout comme le 8 mai 45 la region de setif est victime de l’empire colonial et non pas ville chaide mais plutot ville victime les vrais moujahid qui ont prit les armes et sont monter au maquis sont surtout les kabyles , les chaouia (jbel aures ) et non pas les region arabophone a part quelque fait comme ce jet de grenade !
Commentaire n°274839 :
Réponse à la personne qui a publié un commentaire non à la haine. Je vie en occident depuis 20ans la haine est une culture enseignée à l’école. Aux médias et parout et des dizaines de films et des artucles et des livres sur le holocost et les massacres contre toutes les communautés internationales sauf les mesulman et nous quand on parle de nos victime c’est la haine !!! الله يلعن الحركى ...نعم لثقافة الانتقام فإنه من شيم الرجال
KHELIFA ALBEURRI :
Salama 3likoum, Est-il possible de corriger le nom de famille ? Il faut écrire : KERAGHEL. L’un des trois frères : KERAGHEL BRAHIM n’a pas été rendu á la famille pour être enterré..... Je lance un appel pour qu’un monument décent remplace la poubelle actuelle....oui c’est un dépotoir et donc une insulte á la mémoire de ces 5 innocentes victimes de la barbarie coloniale ! Ne les oublions pas....ainsi que tous les martyrs.
sadman :
@ nosy-bé En effet, après plus d’un demi siècle de l’indépendance, de notre pays, il est amer de constater que le chemin entamé est loin d’être, celui d’une Algérie : Souveraine, démocratique et sociale dans le cadre des principes islamiques et qui respecte toutes les libertés fondamentales sans distinction de races et de confessions. Comme fut proclamé un certain 1er Novembre 1954, par des algériens et des algérienne(ne)s, courageux et courageuses, honnêtes et sincères. La question qui se pose, pourquoi après tout ce temps, il n’y a pas eu des algérien(ne)s, pour redresser la barre et revenir sur le droit chemin, tel que tracé par les martyrs, combattants pour la liberté ? That is the question… Gloire aux martyrs.
KHELIFA ALBEURRI :
Salama 3lkoum @ nif..... Ne viens pas polluer avec ton commentaire régionaliste stp ! La Kabylie et les Aurés se trouvent en ALGERIE..... Les harkis étaient en nombre dans quelles régions ??? Nous sommes ALGERIENS point barre. Toute l’ALGERIE a souffert du colonialisme.
omarmabrouki :
A nif Du promontoir ou l on ce trouvais a l epoque pouvais voire les diferentes composantes de militaires qui montais de setif Quan il s agissais de goumiers ou harkas c etais sauve qui peu ces derniers etais majoritairement berbere soi chleuha du maroc ou kabyles et chaouia d algerie pour ta gouverne SETIF etais a la croisee de 3 wilayas
Commentaire n°274872 :
On s’est bien compris c’était l’indépendance de la France ce n’est pas encore une libération donc on a encore du chemin pauvre peuple la France n’a pas lâché prise
mohamed :
La France doit payer pour ces crimes contre d’innocents citoyens victimes de la barbarie de la raciste soldatesque colonialiste. شكرا على هذه الجملة المفيدة.
nosy-bé :
@sadman . Le temps vaincra tous les mensonges .Et comme dans notre géographie ,nous ne vivons que de mirages et autres mensonges ,le temps ,dont il est question,continuera de nous malmener . La guerre de libération nationale 1954-1962 a,certes, emporté des milliers d’algériens . Mais combien sont-ils ceux morts par la faute d’autrui depuis des siècles ,dans des conditions presque similaires à celles qui ont emporté ceux qu’on appelle maintenant les héros de l’indépendance . Nous n’avons toujours rien compris au mal qui nous frappe depuis la nuit des temps.. parce que ceux qui sont en charge de nous expliquer ,de nous informer , de nous orienter ,le font pour légitimer leurs actions ,puis de courir derrière la comète de Halley ! Les années à venir risquent d’être trop sombres . N.Boukrouh ,que les algériens connaissent assez bien , prédit pour nous des malheurs à la fois humains et naturels parce que nous n’avons rien préparé pour les éviter. Nous avons chanté ,mangé et cuvé du mégaphone depuis (...)
Commentaire n°274892 :
Il y’en a deux volets indépendants à ne pas mixer, avant et après l’indépendance. Nos glorieux chohadas et moudjahidins ont payé un prix fort souvent fait de leurs vies, de sang et de tortures (gégène) pour vaincre la France et ses harkis. Durant l’approche de l’indépendance, la lutte des clans a commencé, les assassinats se sont multipliés au sein du FLN pour éliminer les têtes pensantes. L’Algérie a pris un mauvais tournant dans son histoire et son indépendance fut confisquée par des dictateurs tels que Boumediènne, Zeroual , FIS, etc.. Et de l’oligarchie. De nous jours, l’Algérie est présidée par un invalide qui ne s’est jamais adressé au peuple pendant sa campagne électorale ou pendant sa présidence. C’est là le paradoxe de la démocratie à l’Algérienne. La majorité des Algériens est né après l’indépendance et ne connait pas la France, alors elle n’a pas à regretter la nostalgie de l’Algérie (...)
med :
@ nif apprend a lire l’histoire le berceau du nationalisme algerien c’et bien Setif , quand les setifiens les vrais setifiens ce sont révolter contre le colonialisme tes grands parent garder leur chèvres , tu parles de la kabylies c’et une région montagneuse qui a aider les moudjahidines a ce replier pour ton information les moudjahidines venais de partout pour trouver refuges dans les montagnes de Kabylie , pour les chaouia sont des vrais hommes est eux ont vraiment soufaire de l’armee française ci on parles d’une régions qui a bien payer un grands tribus a l’indepandance de l’algerie c’et les chaouis nationaliste et hraare
PAPI :
DEPUIS QUE MAHOUANE EST DEVENU el maouene rien ne va plus
M.F.TOUMI :
Ce nouvel article est une lutte contre la culture de l’oubli. M.F.TOUMI
Commentaire n°274922 :
@khelifa lberi il faut rendre a l’histoire ce appartient a l’histoire je n’ai dit que la vérité que ça te plaise 😊 ou pas la plupart des gens de setif qui touche de l’argent de chaide ne le sont pas je suis moi même de ain arnat et non régionaliste mais la vérité doit être dite même si elle te fait mal, a part avoir manifester pour la libération d’un barbu avec un chech rouge marier a une française dans un appartement de Paris dénoncer a Maman franca les faits et gestes des véritables combattants l’histoire retiendra que ça de setif un certain 8 mai 45 rien a voir avec les vrais combattant a par quelques fait divers comme ce jet de grenaille. Sétif n’est pas le berceau de la révolution mais plutôt des soumis de nature calme.
binich :
C’est vrai l’armée française ne s’est pas bien conduite .A mon avis de Gaulle aurait du écouter son peuple qui en 1958 voulait faire la paix .J’étais parmi vous en 1961 et 62 je ne l’avait pas souhaité . Je n’ai pas été un héros et je n’ai pas été un salaud. Mes mains sont propres Dieu merci.Philippe
M.F.TOUMI :
Les actes de l’Armée coloniale raciste est dénoncée même par les siens. Le commentaire de binich illustre bien ce qui s’est passé. M.F.TOUMI
KERAGHEL BRAHIM :
الشهذاءء المذكورين هم اعمامي اخوة ابي اعمامي ابراهيم صالح والعربي و عم ابي عيسى رحمهم الله استشهدوا من اجل الوطن الغالي الي يحكمه الان مجموعة لصوص وخدام فرنسا للعلم انا اسمي ابراهيم على اسم عمي ابراهيم رحمه الله

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus