Accueil > Economie >

Sétif produira 2 millions de pneus par an à partir de 2018

jeudi 14 septembre 2017, écrit par : Boutebna N.

L’investissement est de l’ordre de 21 milliards de dinars (189 millions de dollars), a indiqué Nazim Saib, directeur de marketing du groupe.

Le coût de l’investissement dans la méga-usine de pneumatiques qu’entend ouvrir à Sétif le groupe Iris se situera à hauteur de 21 milliards de dinars (189 millions de dollars). C’est ce qu’a indiqué aujourd’hui, dans une rencontre avec des journalistes, Nazim Saib, le directeur de marketing du groupe. Cet investissement a été consenti, a-t-il ajouté, dans l’objectif d’alimenter le marché local mais aussi d’exporter notamment vers l’Afrique, l’Europe et le Moyen-Orient.

IRIS est la marque commerciale de l’entreprise algérienne Saterex, créée en 2004, et spécialisée dans la fabrication des produits électroniques et électroménagers.
L’usine, a précisé Nazim Saib, entrera en production d’ici le début de l’année 2018, avec une capacité de production de 2 millions de pneus/an, touts calibres confondus.
A présent, la partie génie civile de l’usine est achevée et toute l’infrastructure réalisée, assure Nazim Saib. Et d’ajouter : « Nous sommes en pleine phase d’équipement qui sera achevée d’ici la fin de l’année en cours. A partir de là, nous enterrerons dans la phase de production et par la suite la phase de commercialisation. »

Pour rappel, tel que rapporté par la presse algérienne en avril 2016, le coût de l’investissement dans cette usine de pneumatiques se situait autour de 13 milliards de dinars, soit 8 milliards de dinars de moins que le chiffre annoncé par Nazim Saib.

Nadir Allam, Maghreb Emergent


Partager cet article :
5 commentaire(s) publié(s)
Commentaire n°275467 :
De l’emploi c’est bien...mais encore plus de pollution !
chaoui ain azel :
alors quoi tu veux le beur et l’argent du beur, ?
merouche charaf éddine :
salam oualikoum- mois javai u l’idée avant toujour sur se site ésque l’entreprise iris va créait de grande plantation d’ arbre a caoutchou l’évea et la formation a coter de sétif pour la récolte https://www.youtube.com/watch?v=KgssndjnWAU pour fournir sa nouvelle usine de fabrications de pneus vert et pourqois pas le recyclage des pneus usager aussi et laboratoire et un bureaux d’étude et dessin téchnique et pour téster les pneux comme dans les pays déveloper une colaborations un fabriquant de classe mondiale pourqoi pas le retour de michelin mais cette fois si a sétif. puisque il était avant a alger et il on fermer l’usine pour importer des pneus en algérie de qualiter défoi médiocre ou contrefait venu de chine .les soidisant importateur algérois en partenariat avec les politicien de la ville d’alger et beaucoup de gens se sont retrouver au chaumage et on perdu leur emploi a alger. https://www.youtube.com/watch?v=Zqo34q3MmpE et https://www.tcs.ch/fr/tests-conseils/pneus/deroulement-du-test.php et (...)
Mohamed :
Salam tout le monde, Je suis venu de France pour m’installé en Algérie mon vrai pays et investir. J’ai tout vendu, mon appartement ma voiture et pris ma famille pour vivre chez moi en Algérie. Quand j’ai commencé à ouvrir une petite entreprise de distribution de produits fabriqués par moi même. J’ai eu vraiment très difficile à commencé, la bureaucratie est très lourde, photocopies par milliers... Et longue attente... Quand j’ai enfin commencé, c’était un problème d’ouvriers, désolé mais l’Algérien est vraiment féneant, j’ai tout essayer augmentation des salaires,... Et pour couronner le tout après 4 ans d’activité les impôts ont fait une erreur sur mon bilan, ils ont mélangés deux sociétés ensemble ! J’ai eu un redressement de 6 millions de dinars !! J’ai du courir pour corrigé leurs erreur pendant 7 mois (litige) en attendant j’ai eu un gros blocage de mon entreprise et j’ai eu des problèmes de santé et d’argent à cause de ça ... Je suis sorti traumatisé. J’ai tout arrêté et envoyé ma famille en France, (...)
uzerus :
tu dois rever de la france tellement c’est un beau pays où tu peux travailler tranquillement sans tout ces emerdements.En algerie pour travailler il faut arroser meme les morts en billets de 2000 da et par centaines !!! Vive L anegerie pauvre algerie !!!!

Commenter cet article
الرد على هذا المقال


Derniers articles
Notre site utilise des cookies à diverses fins, notamment pour personnaliser les publicités. En continuant à utiliser ce service, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus